ActualitéBusinessTech

Google Domains enfin accessible en France

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Il aura fallu attendre plus de trois ans pour que Google se décide à proposer Google Domains en France. Lancé en 2014 outre-Atlantique, ce service permet, comme son nom le laisse présager, d’acheter des noms de domaine. Depuis la création du service, Google indique que 1,8 million de noms de domaine ont été enregistrés sur sa plateforme.

A partir de 9 euros par an, l’outil permet de réserver un nom de domaine disponible pour y établir son activité en ligne. Si le prix d’entrée est attractif, il peut évidemment rapidement grimper en fonction du nom de domaine choisi. Certains noms coûtent en effet plusieurs centaines d’euros à l’année. En plus de la réservation de noms de domaine, Google Domains est également capable d’assurer le transfert de noms de domaine ainsi que la création d’adresses mail dédiées.

Le .fr indisponible pour le lancement en France 

Au total, la firme de Mountain View propose pas moins de 225 extensions avec Google Domains, notamment les domaines génériques comme .com, .org ou encore .net. Toutefois, et c’est peut-être là la grosse tuile pour le lancement du service dans l’Hexagone, il n’est pas possible d’acheter un nom de domaine en .fr.

Que les internautes français se rassurent cependant, ils ne sont pas les seuls à pâtir de cette situation. Les Belges (.be), les Suisses (.ch) ou encore les Luxembourgeois (.lu) n’ont pas la possibilité de réserver un nom de domaine rappelant leur attachement à leur pays. Ils devront donc s’armer de patience pour bénéficier d’une extension localisée… ou faire appel à un autre registrar, comme OVH ou Gandi.

Bouton retour en haut de la page
Google Domains enfin accessible en France
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
[Seed] La PropTech Buildrz réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media