ActualitéBusinessChiffres ClesData RoomMedia

30% du web tourne sous WordPress

WordPress est, sans surprise, un des CMS (Content Management System) les plus populaires – sans doute le plus populaire. Mais saviez-vous que le logiciel open-source développé par l’entreprise californienne Automattic « propulse fièrement », pour reprendre les termes de son célèbre footer, presque un tiers des sites internet qui compose le web ?

60% du marché des CMS

C’est le résultat d’une étude de W3techs, qui analyse chaque jour 10 millions de sites référencés sur Alexa. Et aujourd’hui, WordPress vient de passer la barre des 30% de sites utilisant ses services. Autre indicateur, si l’on considère la part des sites utilisant un CMS référencé par W3techs, soit environ la moitié de l’échantillon, WordPress s’octroie un spectaculaire 60% du marché des CMS.

Les concurrents de WordPress sont très loin derrière : en deuxième position, on retrouve Joomla, avec 3,1% des sites, puis Drupal avec 2,2%.

Extrait de l’étude W3techs

En 2014, WordPress affichait une part de marché de 22%. Le succès de WordPress est à la fois dû à sa souplesse et sa facilité d’utilisation : il peut à la fois servir à ouvrir et mettre à jour un blog personnel, mais aussi outiller des éditeurs professionnels – comme votre dévoué FrenchWeb.

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer Decode MediaPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
30% du web tourne sous WordPress
Comment The Bradery souhaite bouleverser le marché des ventes privées grâce à Instagram? 
Quantique : le fonds Quantonation boucle un premier closing de 20 millions d’euros
Streaming: Square (Jack Dorsey) rachète Tidal, la plateforme musicale de Jay-Z
AppStore
Apple: le gendarme britannique de la concurrence ouvre une enquête sur l’App Store
Le premier magasin Amazon hors des États-Unis ouvre ses portes à Londres
Bolt
Bolt lève 20 millions d’euros auprès de l’IFC pour se développer sur des marchés émergents