ActualitéDistribution

Qui est Jack Ma, le « crocodile de la rivière Yangtze »?

CrocodilePosterL’événement China Connect sera l’occasion d’une projection exclusive en France d’un documentaire sur Jack Ma, le fondateur d’Alibaba. 

Jack Ma est le fondateur du géant du e-commerce chinois, Alibaba. Parti de rien dans son petit appartement, l’homme est aujourd’hui à la tête d’une multinationale qui s’apprête à entrer en Bourse à New York.

China Connect, l’événement annuel qui décrypte les tendances des consommateurs, du marketing, du digital et du mobile chinois, va projeter en avant-première le documentaire de Porter Erisman, ex-VP d’Alibaba.com, auteur de « Crocodile in the Yangtze: an insider look at Alibaba.com ». 

Laure de Carayon, l’organisatrice de China Connect, a interviewé le réalisateur qui sera présent à l’événement :

Combien étiez-vous lorsque vous avez rejoint Alibaba en 2000 ? Et lors de votre départ en 2008 ?

Porter Erisman: Quand j’ai passé mes premiers entretiens avec Alibaba en mars 2000, il y avait environ 50 employés dans l’entreprise et ils travaillaient encore dans l’appartement de Jack Ma. Au moment où j’ai rejoint la société un mois plus tard, il y en avait environ 150, 15 000 quand je suis parti en 2008.

Qu’avez-vous trouvé le plus excitant à l’époque, le plus challenging ? Pourquoi avez-vous quitté Alibaba ?

Porter Erisman: L’expérience la plus excitante était de voir la croissance rapide des (différents) sites et l’impact qu’ils avaient sur les entrepreneurs en Chine. C’était voir le nombre d’utilisateurs augmenter, et les revenus rentrer. Enfin, cette start-up qui passait d’un appartement à ce qu’elle est aujourd’hui- une entreprise globale avec 25 000 employés. Les moments les plus difficiles furent après l’éclatement de la bulle internet. L’entreprise a dû licencier pour continuer et pendant un temps, on a pensé que la société n’avait plus les moyens de continuer J’ai quitté l’entreprise après 8 ans, j’étais prêt à recharger mes batteries et à relever un nouveau défi. Au moment où je suis parti, Alibaba.com était devenu publique, eBay s’était retiré de Chine, et il y avait un champ très ouvert pour Alibaba pour aller de l’avant. J’ai décidé, après une expérience incroyable, d’utiliser « Crocodile in the Yangtze » comme un moyen d’opérer une transition dans ma carrière- vers le cinéma.

Qu’est-ce qui décrit le mieux Jack Ma?

Je le décrirais comme idéaliste, optimiste, un compétiteur, novateur et résistant. Il a étudié pour être professeur et ce fut son premier job. Donc, je pense qu’il évalue sa vie par l’effet positif qu’il peut avoir sur la vie d’autrui.

De vos 8 ans à Alibaba, quels ont été vos moments les plus mémorables ?

La première fois que j’ai vu l’équipe lors d’un événement Alibaba pour ses clients, fut l’un des plus mémorables. Ils étaient une équipe hétéroclite d’enseignants, professeurs d’anglais, journalistes et autres qui n’avaient pas d’expérience dans les affaires. Biens qu’ils manquaient d’expérience, ils avaient une innocence et un idéalisme qui m’ont attiré vers l’entreprise. Et ils ont eu l’idée presque folle de construire une société Internet globale depuis la Chine. D’autres points culminants ont été le recrutement du personnel, le bonheur de voire l’entreprise être rentable et l’enthousiasme du staff

Comment définiriez-vous l’identité chinoise d’Alibaba / du e-commerce en Chine, et plus globalement, en quoi l’Internet chinois est-il différent du web occidental ?

PorterTous les produits et services doivent être locaux. Et plus que tout autre service ou produit, un business internet doit être hyper-local, car il est le reflet de la culture, de l’économie, de la société, et il est construit pour servir. En ce sens, les entreprises e-commerce devraient essayer de réfléter et d’augmenter autant que possible, la manière de faire du business du magasin traditionnel. Par exemple, en Chine, où les gens font peu confiance à un étranger pour une transaction en ligne, nous avons intégré à notre site un logiciel de chat afin que les vendeurs et acheteurs puissent entrer en contact avant la transaction. Nous avons fait en sorte que notre système de paiement permette aux deux parties de déposer leur argent dans les mains d’un tiers de confiance jusqu’au moment de leur accord. Les images et le langage des sites chinois ont tendance à être plus humains et ludiques afin de refléter la façon dont le gens utilisent d’autres sites chinois.

Parlez-nous un peu de la concurrence avec eBay?

Lorsque eBay est entré sur le marché Chinois, presque personne ne donnait de chance à Alibaba. C’était une classique bataille David contre Goliath, et nous étions heureux d’être l’outsider contre un eBay bien financé, qui était la plus grande entreprise Internet dans le monde à cette époque. Nous avons trouvé les façons de déjouer eBay et d’utiliser leur propre force contre eux. Et, plus important encore, nous avons construit un meilleur site Web qui correspond aux conditions du marché local. Avec le recul, il semble comme inévitable que Alibaba allait gagner. Mais à l’époque, c’était perçu comme presque impossible.

Nous entendons maintenant parler d’innovation digitale chinoise: êtes-vous d’accord ? Seriez-vous d’accord sur une influence croissante de l’Internet chinois à l’étranger ?

Oui – Je dirais même que les sociétés internet chinoises sont à bien des égards plus innovantes que beaucoup de leurs homologues occidentaux. Les entrepreneurs chinois ont beaucoup plus faim parce qu’ils ont souvent des origines beaucoup plus modestes, et devenir un entrepreneur est une nécessité plutôt qu’un luxe. Alors que le business model de base pour une société internet peut être le même que celui à l’ouest au début, les similitudes ne durent que la première semaine. Les choses en Chine bougent beaucoup plus vite et bénéficient de ne pas être freinées par des traditions business ancrées depuis des décennies. Très rapidement, les modèles économiques ne se ressemblent plus. Je pense que vous allez voir de plus en plus d’entreprises occidentales imiter des idées à succès qui viennent de Chine.

Qu’est-ce qui illustre le mieux l’esprit entrepreneurial chinois ? A quoi pensez-vous que les Occidentaux devraient prêter attention quand il s’agit des à ambitions (internet) chinoises ?

Je suis partial, mais je pense toujours qu’Alibaba.com (le site web) se distingue comme l’une des sociétés chinoises les plus novatrices. Premièrement c’est un modèle économique global qui vaut des milliards de dollars maintenant. Deuxièmement, c’est vraiment unique – il n’y a aucun homologue occidental comparable, malgré le fait qu’il ait été lancé alors qu’il y avait des centaines de market place B2B occidentales bien financées, en concurrence avec Alibaba. C’est un exemple de modèle économique vraiment mondial lancé de Chine, qui a rivalisé sur la scène mondiale et a continué pour devenir le leader de l’industrie. Je pense que nous verrons plus d’exemples comme Alibaba.com à l’avenir.

[tabs]
[tab title= »Zoom sur l’événement China Connect, les 6 et 7 mars à Paris »]

[/tab]
[/tabs]

China Connect

Le documentaire de Porter Erisman sera projeté en exclusivité française lors de l’événement China Connect organisé par Laure De Carayon, et dont FrenchWeb est partenaire.

China Connect, lancé en juin 2011, est le plus grand rendez-­vous d’experts en Europe sur les tendances des consommateurs, du marketing, du digital et du mobile chinois. L’événement permet de rencontrez les géants de l’internet Chinois, et les professionnels renommés du marketing digital en Chine. La 4è édition de China Connect qui se tient les 6 et 7 mars 2014 à Paris.

Au sommaire :

  • Un focus sur les spécificités chinoises du E et du M-­Commerce.  Nouvelles plateformes mobiles, et implications pour les marques alors que la Chine devient le 1er marché mondial du e-commerce.
  • Les Tendances marché: contours et consommation de la classe moyenne émergente sur des secteurs clés
  • L’innovation digitale chinoise: gaming, monétisation, plateformes mobiles sociales, e-­commerce, solutions de paiement, rachat etc…. Influence croissante hors de Chine
  • L’Endorsement de marques par les célébrités, Key Opinion Leaders : Culture, et dépendance ? Qui sont-­ils/elles? Quels sont les keypoints à connaître (langue, culture…) pour aborder ce marché ?

Parmi les speakers attendus :

China Co5

Capture d’écran 2014-02-21 à 07.54.30

China Co6

Les lecteurs de FrenchWeb peuvent bénéficier d’un code promo : FWB2014 (tarif spécial de 800 euros HT) jusqu’au 03 mars prochain. Pour s’inscrire, cliquer ici 

Consulter le dossier spécial ALIBABA FrenchWeb, en accès réservé aux abonnés 

Tags
Platformsh

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This