Data Room

Qui se cache derrière l’application Dragon Dictation ?

L’histoire aurait été belle si l’impressionnante application de reconnaissance vocale sur iPhone et IPad et sa petite soeur, Dragon Search, avaient été codées au fond d’un garage. La réalité est plus conforme aux réalités technologiques et n’en est pas moins intéressante. Derrière Dragon Dictation et Search se trouve Nuance, spécialiste américain des solutions d’imagerie, de reconnaissance et de synthèse vocale avec un CA annoncé de près de 1.2 milliards $ cette année !

Si les deux applications ont été téléchargées plus de 2M de fois en Europe depuis leur sortie, Nuance affiche quelques références chiffrées plus vertigineuses encore puisque la société revendique une part de technologie dans pas moins de 4 milliards de téléphones fabriqués à ce jour avec le fameux T9, le système de saisie intuitive développé par Tegic, société rachetée en 1999 par AOL puis en 2007 par Nuance Communications.

Avec ses solutions de Speech To Text et Text to Speech, Nuance est présente dans trois secteurs principaux :

– Automatisation de centres d’appels

– Transcriptions vocales dans le monde médical

– Mobilité: automobile, GPS, et téléphones portables

Quelle est le but de cette mise à disposition gratuite de la technologie de reconnaissance vocale via les deux applications Dragon ?

Réponse de Philippe Jeanrenaud, Directeur Marketing Nuance Europe :

« L’idée de ses applications est vraiment de créer un appel d’air autour des interfaces vocales et aussi de démontrer à la fois aux fabricants de téléphones et aux opérateurs qu’il y a une valeur ajoutée à introduire ce genre d’interface sur des téléphones, dans des réseaux, pour faciliter la communication et pour améliorer l’ergonomie des appareils. Je pense que le preuve est en  train d’être faite et on commence à voir certains résultats avec, aux Etats-Unis, certains appareils qui intégrent nos technologies : dictée, recherche vocale. Exemple : T-Mobile a lancé un modèle Android, myTouch, qui intégre toutes ces fonctions. Son bouton d’activation s’appelle le « Genius Button ». C’est un concept qui résume bien notre vision à long terme : les interfaces vocales peuvent faciliter l’accès à tout un tas de services. »

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This