ActualitéIndustrieStartupStartup du jourTech

[Radar #DroneTech] Uavia, la plateforme de pilotage de drone à distance

Ils se sont tous les trois rencontrés à Télécom SudParis, où ils étudiaient. Ils ont rejoint l’incubateur IMT Starter, de l’Institut Mines Télécom où ils ont été coaché par des entrepreneurs expérimentés. C’est à ce moment qu’ils ont rencontré Pierre Vilpoux, devenu leur Chief Business Officer !

Plus de détails avec Clément Christomanos , Co-fondateur et CEO de Uavia :

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Depuis quelques années maintenant, les drones deviennent des outils indispensables pour de nombreux grands groupes industriels, sur des cas d’usage très divers. S’il ne s’agissait au départ que d’initiatives expérimentales isolées, il y a aujourd’hui un véritable besoin de scalabilité sur ces solutions. Or, ce passage à l’échelle peut être tout simplement impossible du fait de la nécessité systématique de faire appel à un pilote de drone, ou à une société de services : difficile par exemple d’imaginer une surveillance permanente, 24h/24, opérée par des humains…

Uavia Robotics Platform permet de s’affranchir de ces problèmes, en connectant les drones et en les rendant autonomes, afin qu’ils puissent être utilisés par des industriels à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, sans être physiquement présent sur le terrain !

Quelle est votre proposition de valeur?

Notre ambition est de permettre à n’importe quel collaborateur d’un grand groupe, non formé au pilotage, de prendre le contrôle d’une flotte de drones totalement à distance, depuis le confort de son bureau ou d’un poste de commandement. Ainsi, on permet à des experts métier d’avoir un accès direct à de l’information transmise en temps-réel (photographies, vidéo, imagerie thermique, relevés de radioactivité…), et ce 24h/24 !

En d’autres termes, nous permettons aux industriels de déployer des cas d’usage qui nécessitent une grande réactivité et/ou une grande fréquence d’utilisation, ce qui était auparavant impossible d’un point de vue technologique comme économique.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nos solutions sont principalement utilisées par des grands groupes industriels qui recherchent notamment à travers Uavia Robotics Platform une manière de coordonner les différentes initiatives touchant aux drones au sein de leur organisation. Avec l’ensemble de leurs drones et robots connectés à la même plateforme, il devient très simple de déployer opérationnellement de multiples scénarii d’utilisation pour les drones.

Un des usages emblématiques est le déploiement sur des sites sensibles de nos solutions pour des missions de sécurité, sûreté et de gestion de crise. Nous collaborons étroitement avec le groupe Total, par exemple pour permettre aux personnes chargées de la gestion de crise de collaborer avec les équipes d’intervention sur leurs sites industriels sensibles. Un ou plusieurs drones déployés sur site peuvent être contrôlés directement depuis Paris et retransmettre des images et des analyses temps-réel à tous les acteurs, y compris les pompiers sur leurs terminaux mobiles.

Quel est votre plan de développement?

Après un premier financement de 2,5 m€ (notre première levée de fonds, auprès d’Airbus Ventures, du Fonds Ambition Amorçage Angels, de Sofimac Innovation et de nos investisseurs historiques), la société continue à se développer à un rythme important. Nous sommes désormais une vingtaine de collaborateurs, avec l’objectif commun de continuer à rendre drones et robots de plus en plus autonomes, fiables et sécurisés afin de simplifier leur usage à grande échelle dans le monde de l’entreprise.
Nous avons par exemple rendus notre plateforme capable de réaliser des missions où collaborent plusieurs drones, plusieurs robots et une multitudes d’acteurs : cela permettra de réaliser des opérations collaboratives comme la recherche de victimes après une catastrophe, la cartographie d’urgence… :

Quels sont vos enjeux?

Nos enjeux actuels sont principalement de structurer nos équipes pour nous permettre de répondre efficacement à une demande qui croît chaque jour, en France comme à l’international, sans oublier qu’il nous faut perpétuellement innover (même en start-up !) en intégrant à nos produits de nouvelles technologies (deep learning…). Cela passe bien sûr par des recrutements au sein de nos équipes techniques et business, pour nous permettre de déployer des cas d’usage toujours plus nombreux.

Qui sont vos concurrents?

Uavia a aujourd’hui l’ambition de devenir un leader mondial sur ces solutions et un fournisseur stratégique pour les grandes entreprises en offrant une véritable plateforme technologique. Si ce positionnement est unique, quelques sociétés dans le monde ont bien entendu un positionnement concurrentiel sur certains aspects de notre offre, principalement en Israël et aux États-Unis. Mais nous conservons des différentiateurs forts, grâce à un environnement favorable (filière, évolutions réglementaires) et à des équipes exceptionnelles, qui savent faire mieux avec moins !

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Passionné d’aéronautique, je ne sais pas choisir entre Howard Hughes, pour le côté aventurier, qui repousse ses limites sans peur des risques, et Clarence « Kelly » Johnson, célèbre ingénieur en chef du constructeur aéronautique Lockheed, pour son design visionnaire !

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

– Slack pour parler
– Slite pour écrire
– Quora pour lire sur n’importe quel sujet
– La suite Adobe, pour créer, même si je n’ai plus trop le temps de l’utilise
– Uavia Robotics Platform, qui me permet de suivre en live les essais en vol de drones de mes équipes, même en vacances à l’autre bout du monde !

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

– VivaTechnology bien évidemment : nous y étions avec nos partenaires Airbus et Magellan Consulting, un vrai carton.
– Le CES à Las Vegas, car nous y serons bientôt.
– Le Salon Drone Paris Région, les 27-28 et 29 septembre : une occasion de découvrir le monde du drone !
– UAV Show, à Bordeaux les 10-11-12 octobre, idem !
– Les Conférences « Data Driven Paris » organisées par Serena et Firstmark, toujours des speakers intéressants.

Une start-up à nous faire découvrir ?

Comment ne pas faire coucou aux copains de Shine, une app indispensable à plus de 25 000 indépendants pour leur accompagnement administratif et bancaire – je suis bluffé par leur ascension !

Les données clés:

  • Fondateurs : Clément Christomanos, Co-fondateur & CEO, Luc Clément, Co-fondateur & CTO et Pierre Pelé, Co-fondateur & CTO
  • Date de création : La société a été créée le 20/05/2015
  • Levée de fonds : – Nous avons eu la chance d’être accompagnés par des entrepreneurs expérimentés qui ont investi très tôt de leur temps et de leur argent dans la société, à côté de financements non dilutifs (prêts d’honneur…).- Notre première levée de fonds, 2,5 m€ au total dont 2m€ en Equity, a été réalisée auprès d’Airbus Ventures, du fonds Ambition Amorçage Angels (F3A) géré par Bpifrance (Programmes d’Investissements d’Avenir), et de Sofimac Innovation.
  • Siège : Vitry-sur-Seine (94).

Tags
Plus d'infos

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer