ActualitéBusinessEdTechStartupStartup du jour

[Radar #EdTech] Domoscio connecte sciences cognitives, Big Data et IA au service de l’apprentissage

Benoit Praly et Ivan Ostrowicz se sont rencontrés via le père de Benoit avec qui Ivan a travaillé. Benoit travaillait alors sur une solution pour mieux réviser et souhaitait valider s’il y avait un marché pour sa solution. Il en a parlé à son père qui les a présentés.

Plus de détails avec Ivan Ostrowicz, co-fondateur de Domoscio :

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Aujourd’hui, la formation tout au long de la vie se fait principalement en masse : qu’il s’agisse de l’enseignement primaire, secondaire, supérieur ou de la formation en entreprise, les apprenants suivent le même parcours d’apprentissage. Or leur façon d’apprendre, leur niveau de maîtrise, leurs besoins et leurs objectifs pédagogiques sont différents. Domoscio, avec une approche scientifique et technologique, a combiné les sciences cognitives et l’intelligence artificielle pour améliorer l’apprentissage humain en le personnalisant : on parle d’Adaptive Learning.

Quelle est votre proposition de valeur?

Domoscio individualise la pédagogie lorsque l’humain n’est pas capable de le faire, soit par manque de temps, soit par manque de moyens… et cette individualisation est faite de façon automatique. Grâce aux données générées sur les plateformes numériques de formation, la technologie Domoscio analyse le parcours de chaque personne et détermine son profil d’apprentissage afin de lui suggérer des ressources pédagogiques, des formations et des parcours adaptés à ses besoins et à ses intérêts. Nos solutions, développées avec des laboratoires de recherche, sont disponibles à partir de notre propre plateforme web et mobile d’e-learning ou à travers des API.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nos solutions peuvent être utilisées par toute personne en situation d’apprentissage – de l’enseignement primaire à la formation continue – à la recherche d’un parcours plus engageant qui correspond réellement à son profil d’apprentissage individuel. Elles sont mises à disposition via des applications (web ou mobiles) développées par Domoscio ou non : dans ce cas, la technologie Domoscio peut s’intégrer à toute autre plateforme d’apprentissage en ligne (on parle de LMS ou Learning Management System). L’usage se fait donc sur son ordinateur ou son smartphone. Nos principaux clients sont des grands groupes, les éditeurs scolaires et les organismes de formation.

Quel est votre plan de développement?

Nous sommes très présents en France avec parmi nos clients des entreprises (SNCF, Renault…), des organismes de formation (Paris Sciences et Lettres, EFE…) et des éditeurs de contenu (Éditions Didier…). À l’équilibre depuis 2017, nous préparons une deuxième levée de fond pour la fin d’année 2018, avec l’ambition d’accélérer notre présence en Europe et à l’international. En termes de R&D, nous continuons à travailler sur de nouvelles technologies d’intelligence artificielle au service de l’apprentissage. Nous travaillons actuellement sur l’amélioration de notre plateforme en termes d’expérience apprenant. En termes d’intelligence artificielle, nous sommes sur l’ajout du NLP (Natural Language Processing, en français TAL ou Traitement Automatique de la Langue) dans nos solutions.

Quels sont vos enjeux?

Après une phase d’évangélisation, le marché est désormais bien plus mature et les organisations sont conscientes du besoin d’individualiser la formation. Nous nous consolidons dans nos secteurs privilégiés : grands groupes, éditeurs scolaires et organismes de formation. En termes opérationnels, nous fournissons nos solutions en mode SaaS, ce qui implique un service disponible 24/24 et 7/7. De plus, nous accompagnons nos nouveaux clients sur des projets de transformation vers un apprentissage aidé par l’intelligence artificielle. Pour réussir, nous continuons à embaucher des profils d’ingénieurs, surtout spécialisés en data science et en intelligence artificielle, et nous collaborons avec des spécialistes en pédagogie et en numérique. Notre objectif est de continuer à avoir tous les indicateurs au vert.

Qui sont vos concurrents?

Au niveau technologique, nos principaux concurrents proposant des solutions d’Adaptive Learning sont aux Etats-Unis (Knewton), au Royaume-Uni (Cogbooks) et en Europe du Nord (Area9). Nos différences :

  • Notre technologie est indépendante du contenu et de la plateforme, ce qui nous permet de la mettre en œuvre dans tout type de dispositif d’apprentissage.
  • Elle respecte les standards permettant de faciliter l’interconnexion avec d’autres systèmes.
  • Nous avons une approche scientifique qui permet de valider le bon fonctionnement des solutions et atteindre les objectifs pédagogiques.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Martin Varsavky. Il a fondé et réussi la vente de plusieurs entreprises dans des secteurs différents comme les télécom, internet, la médecine ou encore l’immobilier. En parallèle, il a une activité philanthropique et un engagement profond dans l’éducation et la démocratie avec la Varsavsky Fondation.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

  • Too Good To Go, pour lutter contre le gaspillage alimentaire.
  • Citymapper, pour optimiser les déplacements en transports en commun.
  • Txfy, pour rentrer plus rapidement à la maison en voiture ou en trottinette.
  • Whatsapp, pour rester connecté avec amis et clients partout dans le monde.
  • Sh**t! I Smoke, pour connaitre l’équivalence de la pollution en nombre de cigarettes fumées.

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

  • EdtechXEurope, pour capter les dernières tendances dans la EdTech.
  • South Summit, pour connaitre l’écosystème du sud de l’Europe.
  • Learning Technologies, car nous y sommes présents.
  • Bett Show, car c’est le plus grand évènement EdTech en Europe.
  • IoT Solutions World Congress, pour trouver les solutions de transformation numérique de votre industrie.

Une start-up à nous faire découvrir ?

Wheeliz, location de véhicules adaptés aux personnes à mobilité réduite entre particuliers.

Les données clés:

  • Fondateurs : Benoit Praly et Ivan Ostrowicz
  • Date de création : Juin 2013
  • Levée de fonds : 330 k€ levés en 2015 auprès d’un fonds d’investissement belge.
  • Siège : 20 Rue du Cdt René Mouchotte 75014 Paris

Tags
Plus d'infos

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer