BusinessFW BusinessTechTV

Jean de La Rochebrochard (Kima Ventures), le chasseur de pépites de Xavier Niel

Interview de Jean de La Rochebrochard, Partner chez Kima Ventures

Depuis 2015, il est l’un des hommes de confiance de Xavier Niel. Et pour cause, Jean de La Rochebrochard, réputé pour son discours décapant, est à la tête de Kima Ventures, la holding d’investissement du patron de Free. Installée au sein de Station F, la maison XXL de start-up voulue par Xavier Niel, la structure s’est imposée comme une référence au sein de l’écosystème technologique français.

Chaque semaine, ce ne sont pas moins de 400 à 500 dossiers qui arrivent sur le bureau de Jean de La Rochebrochard et à peine deux sont retenus en moyenne. Dans un secteur où la marge d’erreur est très élevée, Kima Ventures investit au final dans une centaine de nouvelles start-up chaque année dans l’espoir de faire émerger la prochaine pépite, voire même la prochaine licorne française. Le défi est de taille quand on sait qu’il n’y a encore que quatre jeunes pousses valorisées au-delà du milliard de dollars dans l’Hexagone, dont BlaBlaCar et OVH.

«J’aime aussi dire la vérité»

Pas de quoi effrayer Jean de La Rochebrochard, qui affiche quelques succès notables, notamment l’exit de Zenly, application qui permet de géolocaliser ses amis en temps réel, rachetée par Snap, la maison-mère de Snapchat, pour près de 300 millions de dollars en juin 2017. Le fonds de Xavier Niel a également investi dans des jeunes pousses comme Doctrine, LegalTech qui s’est attirée les foudres du barreau de Paris, PayFit, iBanFirst, Younited Credit ou encore Meero.

A force de côtoyer les investisseurs, Jean de La Rochebrochard s’est adapté aux codes qui régissent le secteur du capital-risque tout en prenant soin de dénoncer «l’hypocrisie générale» qui y règne au travers de publications percutantes sur Medium. «J’adore raconter des histoires mais j’aime aussi dire la vérité», a confié la tête chercheuse du patron de Free, à l’occasion du France Digitale Day qui s’est tenu à Paris le 25 septembre dernier. 

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This