ActualitéBusinessHealthcareStartupStartup du jourTech

[Radar #Healthcare] Quantum Surgical démocratise le traitement mini-invasif du cancer du foie

Bertin Nahum, Fernand Badano, Lucien Blondel et Sophie Roca se sont rencontrés au sein de la précédente entreprise de Bertin, Medtech SA, où Fernand était directeur général adjoint, Lucien, directeur de la R&D, et Sophie, Executive Assistant. Ensemble, ils se sont lancés dans l’aventure entrepreneuriale avec Quantum Surgical.

Plus de détails avec Bertin Nahum, CEO de Quantum Surgical :

FrenchWeb: Pouvez-vous expliquer aux lecteurs de FrenchWeb, à quel besoin répond votre service?

Quantum Surgical est une entreprise spécialisée dans la conception d’une nouvelle génération de solutions pour le traitement du cancer du cancer du foie. Cette pathologie est le deuxième cancer le plus mortel et il touche plus de 800 000 nouvelles personnes chaque année dans le monde, dont 8 000 en France. Actuellement, le cancer du foie est traité de trois façons : via chimiothérapie, radiothérapie ou chirurgie sur l’organe. La solution que nous proposons vient comme une alternative à ces traitements, en permettant notamment de cibler directement la tumeur avec une aiguille qui délivrera de l’énergie pour la détruire, à l’appui d’une plateforme dotée d’un logiciel d’aide à la décision et de réalité virtuelle.

Quelle est votre proposition de valeur?

Notre proposition de valeur réside avant tout dans le caractère mini-invasif de notre solution. Elle peut ainsi être utilisée dans le cadre de chirurgies précises qui limitent le traumatisme opératoire, le chirurgien ne réalisant que de très petites incisions de l’ordre du centimètre, grâce à l’utilisation d’instruments longs et fins, couplés à un système d’imagerie performant. La chirurgie mini-invasive bénéficie autant aux patients qu’aux praticiens, en ce qu’elle entraîne une baisse significative des risques infectieux et post-opératoires, une réduction des douleurs et des cicatrices, et une précision et un confort accrus dans le geste et le maniement des instruments.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nous produisons des outils intelligents au service des patients, et à destination de la sphère médicale. Les principaux utilisateurs de notre solution seront ainsi les hôpitaux et cliniques, et en particulier les radiologues et les chirurgiens, qui les utilisent dans le cadre d’opérations de patients atteints d’un cancer du foie. Ces praticiens sont à la recherche de dispositifs, pour gagner en efficacité, en qualité de soin, et en perspective de guérison des malades. Il s’agit d’un public expert et exigeant, qui a besoin de solutions extrêmement fiables et sures, intuitives, confortables et relativement simples d’utilisation, qui doivent offrir des résultats concrets en termes de bénéfices patients mais qui doivent aussi leur faire gagner en précision et en temps.

Quel est votre plan de développement?

Pour atteindre notre ambition d’établir de nouveaux standards dans le traitement du cancer, nous nous concentrons avant tout sur notre produit et son perfectionnement. Nous travaillons à accélérer le développement de notre plateforme robotique, l’objectif étant de porter notre solution jusqu’à sa phase de commercialisation, à horizon 2020 ou 2021. Cela passe aussi naturellement par la structuration de notre équipe, qui grandit chaque jour, puisque nous serons environ 50 en fin d’année. La première augmentation de capital auprès d’Ally Bridge Group (ABG), groupe d’investissement mondial spécialisé dans les sciences de la vie, que nous avons réalisée en juin 2018, va nous permettre d’accélérer ces chantiers et de préparer efficacement l’internationalisation de Quantum Surgical, en particulier en commercialisant notre solution dans les principaux marchés du secteur médical que sont la Chine, les Etats-Unis et l’Europe.

Quels sont vos enjeux?

Au-delà des enjeux business pour Quantum Surgical, notre grande ambition est véritablement de permettre à un plus grand nombre de patients d’accéder à des traitements innovants, ciblés et moins invasifs, pour améliorer le pronostic en matière de cancer du foie, particulièrement pour les stades précoces. Nos enjeux sont donc techniques, industriels, financiers et humains, et nous devons les appréhender dans un même mouvement ! La priorité est la préparation de la commercialisation de notre solution, c’est le sens du travail mené par nos collaborateurs et des recrutements d’experts dans leur domaine réalisés par nos RH. Nous sommes dans une phase de structuration très forte de notre produit, de notre organisation et de notre business. La levée de fonds de 10 millions d’euros auprès d’ABG est un soutien précieux dans cette phase. Ensuite, à plus long terme, il nous faudra trouver des financements plus importants pour imposer notre solution sur le marché mondial.

Qui sont vos concurrents?

Aujourd’hui, nous sommes les seuls positionnés sur la conception d’un assistant robotisé de très grande précision, assistant les chirurgiens dans des opérations mini-invasives, grâce à une plateforme d’aide à la décision et de réalité virtuelle. Mais, potentiellement, d’autres entreprises de robotique chirurgicale pourraient être amenées à travailler sur des solutions comparables dans les années à venir.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire ? Pourquoi ?

Malgré les déboires de ces dernières semaines, je reste inspiré par la vision, la force de travail et de conviction et la combattivité d’Elon Musk.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

  • Twitter, pour partager et suivre l’actualité
  • Le Monde, pour la fiabilité de l’info
  • Waze, pour mes nombreux trajets
  • Yuka, pour manger plus sainement
  • Evernote, pour ne rien oublier

Une start-up à nous faire découvrir ?

  • Le Web Summit, pour le côté incontournable
  • Le CES, pour le côté grand-messe des nouvelles technologies
  • Le World Summit, pour les innovations AI
  • Viva Technology, pour le mélange des genres
  • Sunny Tech, la 1ère conférence Tech organisée à Montpellier

Les données clés:

  • Fondateurs : Bertin Nahum (CEO), Fernand Badano (General Manager), Lucien Blondel (CTO) et Sophie Roca (Executive Assistant)
  • Date de création : Décembre 2016
  • Levée de fonds : 10 millions d’euros levés en juin 2018
  • Siège : Montpellier

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[Radar #Healthcare] Quantum Surgical démocratise le traitement mini-invasif du cancer du foie
Groupe ADP, Sephora, A.D Environnement : focus sur les offres d’emploi du jour
Next Station lève 1 million d’euros pour étendre sa plateforme de recrutement à l’étranger
Comment passer de l’outil digital en silo à un système de soins transformé?
La Nouvelle-Calédonie, seule terre d’Outre-mer lauréate des « Territoires d’innovation »
WeWork va « probablement repousser » son introduction en Bourse à octobre
Rendre les drones plus sûrs, un impératif pour toute l’industrie
Copy link