ActualitéBusinessStartupStartup du jourTransport

[Radar #Transport] Everoad, la solution innovante de mise en relation entre expéditeurs et transporteurs

Maxime Legardez a créé seul son entreprise en 2016.

Plus de détails avec Maxime Legardezfondateur de Everoad :

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Le transport routier de marchandises est un secteur fascinant ! 90% des marchandises que nous consommons chaque jour transitent par la route ! C’est un marché de plus de 300 milliards en Europe, extrêmement fragmenté (plus de 500.000 sociétés de transports dont 90% avec une flotte de moins de 10 véhicules) et au sein duquel 1 camion sur 3 roule à vide ! Les enjeux sont considérables, à la fois économiques et environnementaux. Notre volonté est donc de révolutionner cette industrie, en s’appuyant sur la technologie et notre expertise du transport pour contribuer à l’amélioration de l’ensemble de l’écosystème et aider aussi bien expéditeurs que transporteurs sur l’ensemble du territoire européen.

Quelle est votre proposition de valeur?

Nos clients vont de la PME au groupe multinational et nous les aidons tous à expédier leurs marchandises plus simplement, plus efficacement, et au meilleur prix. Aujourd’hui commissionnaire de transport officiel, nous avons constitué un réseau qualifié de plus de 3.000 sociétés de transports capable d’assurer un service de qualité sur l’ensemble du territoire européen. Nous utilisons la data et des algorithmes pour optimiser les taux de remplissage des camions, optimiser nos prix et améliorer le suivi en temps réel de nos transports. Enfin, nous souhaitons créer de la valeur pour l’ensemble du secteur en proposant de nouveaux services innovants comme la digitalisation des documents de transport, le paiement en 72H des transporteurs ou encore l’assurance ad-valorem incluse dans chacun de nos prix.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nos utilisateurs sont à la fois les expéditeurs de marchandises tout comme les sociétés de transport. Notre mission est de les connecter en temps réel et en créant de la valeur pour chacun.

Côté expéditeurs, le téléphone et le fax sont encore souvent utilisés quotidiennement pour trouver un camion capable de transporter de la marchandise. De plus, certaines périodes sont marqués par un manque criant de capacité de transport. Notre ambition est simplement d’apporter aux expéditeurs plus de fiabilité, de capacité et de qualité, au meilleur prix, à toutes leurs opérations de transports logistiques en leur donnant accès en quelques clics aux 3,000 transporteurs de notre réseau. Par ailleurs, la technologie permet de faciliter la gestion quotidienne de ces mêmes opérations par un meilleur suivi et la digitalisation des documents de transports. Nous travaillons enfin à la fois pour les besoins ponctuels de nos clients (appelés SPOT) mais également pour leurs transports Réguliers, où nous sommes capables de nous engager en termes de capacité et de prix.

Côté transporteurs, les principaux soucis sont la rentabilité – c’est à dire l’optimisation du chargement des camions – et le traitement des problèmes opérationnels au quotidien. Nos utilisateurs passent malheureusement la majorité de leur temps au téléphone pour chercher du fret et solutionner les litiges liés au transport. En utilisant la plateforme Everoad, ils seront uniquement notifiés quand une demande de transport émise correspond à leurs besoins et ils auront accès aux appels d’offres nationaux, de plus, nos outils d’automatisation et de digitalisation leurs éviteront les appels inutiles. Enfin, la suppression de tous les intermédiaires leur permet d’obtenir de meilleurs tarifs : gain de temps et meilleure rentabilité !

Quel est votre plan de développement?

2018 a été pour nous une année d’hyper-croissance avec un chiffre d’affaires 10 fois supérieur à l’année passée. Nous allons soutenir le rythme en 2019 en ouvrant notamment de nouveaux bureaux en Pologne, en Espagne, en Italie et en Allemagne afin d’accompagner nos clients et nos partenaires sur l’ensemble du territoire européen. En parallèle, nous continuons d’investir massivement dans notre produit en étoffant notre équipe – Benjamin Chino nous a rejoint de San Francisco où il s’occupait du Produit B2B d’UBER – et en améliorant notre organisation et nos processus pour gagner en vélocité. Nous ajoutons ainsi environ 25 nouvelles fonctionnalités par trimestre de sorte à toujours mieux servir nos clients et prévoyons d’accélérer le rythme au cours des prochains mois.

Quels sont vos enjeux?

Notre enjeu principal concerne le recrutement. Nous sommes passé de 25 collaborateurs à 70 en moins de 6 mois, et devrions dépasser les 100 personnes en tout début de 2019. Nous sommes donc à la recherche des meilleurs talents et tentons de faire croître l’organisation en phase avec nos valeurs et notre identité résolument européenne. Après l’ouverture de notre bureau Polonais en septembre, nous prévoyons ainsi d’ouvrir de nouveaux bureaux en Espagne, en Italie et en Allemagne courant 2019. Par ailleurs, nous faisons évoluer notre produit pour mieux couvrir les besoins de nos utilisateurs – de leur transport ponctuel à la gestion de leurs lignes régulières.

Qui sont vos concurrents?

Nos concurrents principaux sont des commissionnaires de transport – des sociétés comme Gefco, Geodis ou Khune & Nagel. S’ils disposent d’une force opérationnelle conséquente, nous insistons à l’inverse sur la technologie et l’expérience utilisateur. Le marché est aujourd’hui miné par de nombreuses opacités relatives au prix, à la qualité des transporteurs ou au suivi des marchandises. On ne peut plus considérer qu’il soit normal d’utiliser un fax pour organiser un transport de Paris à Marseille … ! Sur notre plateforme, nos clients bénéficient d’un prix instantané, d’un suivi de leur transport et d’un accès immédiat à notre support.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

J’aime bien Tom Hsieh de Zappos, qui a par la suite écrit un livre fascinant Delivering Happiness ou il explique l’importance des valeurs et de la culture d’entreprise pour créer un modèle économique durable. People First est notre première valeur, c’est la pierre angulaire de notre raison d’être et de notre réussite.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

  • Le Monde, pour lire ce qu’il se passe
  • Whatsapp, pour la famille et les amis
  • Spotify & Netflix pour la musique et les séries
  • Strava pour le sport !

J’ai coupé 100% des notifications de mon téléphone pour ne plus devenir fou !

Les événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

J’ai participé à Noah récemment à Berlin, un évènement qui était top pour rencontrer les investisseurs du monde entier ! Je n’en fais pas beaucoup, peut être pas assez !

Une start-up à nous faire découvrir ?

Colonies, les pionniers du co-living, un concept incroyable et tellement d’actualité !

Et une 2è pour la route car elle est géniale, Dalia pour offrir des fleurs d’une nouvelle manière !

Les données clés:

  • Fondateurs : Maxime Legardez
  • Date de création : Juin 2016
  • Levée de fonds : Oui, une première en Juin 2016 avant le démarrage de l’entreprise de 2m EUR auprès de nombreux business angels comme Xavier Niel (Free), Jacques-Antoine Granjon (Vente Privée), Pierre Kosciusko-Morizet et Olivier Mathiot (Price Minister), Jean-David Blanc (AlloCiné), Jacques Blouzard (Wonderbox); de grands entrepreneurs des US comme Tony Fadel (fondateur de l’iPod/iPhone puis de Nest) et de grandes figures du transport comme Roger Crook (ex-CEO de DHL freight forwarding). 1 an plus tard, nous annoncions une levée de 16 millions d’euros auprès de fonds de VC tels qu’Earlybird en Allemagne et Inventure en Russie. 2019 s’annonce excitant.
  • Siège : Paris, 9ème, 24 rue Pétrelle

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[Radar #Transport] Everoad, la solution innovante de mise en relation entre expéditeurs et transporteurs
La startup KineQuantum lève 1 million d’euros pour mettre la réalité virtuelle au service des kinés
La startup uTip lève 1 million d’euros pour monétiser les contenus des youtubeurs
Roger McNamee, ancien investisseur de Facebook, alerte sur le « côté sombre » du réseau social
Désinformation: Emirats arabes unis, Egypte, Espagne… des milliers de comptes supprimés par Twitter
Les offres d’emploi de la semaine
Paris Retail Week: quelles sont les tendances qui vont dessiner le commerce de demain?
Share via
Copy link