ActualitéBusinessMedia

Radionomy sur le point de lever plus de 10 millions d’euros !

Lancé en 2007 à Bruxelles, le réseau de création et de découverte de radios en ligne, Radionomy, revendique aujourd’hui 5000 radios thématiques, une moyenne quotidienne d’un million d’heures streamées et pas moins de 14 M de VU dans le monde en septembre 2011. C’est aujourd’hui le leader européen dans le domaine des webradios.

Radionomy, présent à Bruxelles et Paris, a confié à la banque d’affaires Bryan Garnier la mission de boucler un nouveau tour de table à hauteur de 15 M$ pour financer son développement et notamment son implantation en Espagne, Allemagne et prochainement aux Etats-Unis. Pour son déploiement européen, Radionomy pourra s’appuyer sur son actionnaire principal, Musicmatic (71%) déjà présent à Madrid et Francfort.

Finalisée d’ici à la fin de l’année, cette levée regroupera des investisseurs anglo-saxons et français. A ce jour, la société a déjà levé 2 millions d’euros en trois étapes: un fonds d’amorçage en 2008, une première levée en 2009 et 500 000 € injectés par Musicmatic en 2010.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Le projet de Radionomy ne peut que réussir! Grâce à cette plateforme de webradio, le Maroc, un pays en pleine révolution peut aussi avoir un média libre, une radio spécialisé dans la musique rock et metal! Ce qui avant, ne pouvait pas exister sans l’arrivée d’internet et de Radionomy.

Bouton retour en haut de la page
Radionomy sur le point de lever plus de 10 millions d’euros !
Cajoo
Carrefour s’allie à Uber Eats et Cajoo pour se lancer dans le quick commerce
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France
BioTech : DNA Script lève 142 millions d’euros de plus pour son imprimante à ADN
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?