ActualitéStartup

[Reportage] Les journées du patrimoine des startups en images !

Ce week-end, les journées du patrimoine se sont déroulées sous un angle résolument novateur. Leetchi, BlaBlaCar, My little Paris, Kisskissbankbank, Airbnb, faberNovel, MinuteBuzz, Jimmy Fairly, e-loue… Au total, une trentaine de startups a ouvert ses portes au grand public. Une initiative boostée par les fondateurs de l’université entre particuliers Cup of Teach : Marc Arthur Gauthey et Mathieu Seguin. Objectif : mettre en avant le patrimoine « actif » de la France tout en offrant une certaine visibilité et reconnaissance à l’entrepreneuriat. L’occasion pour les plus curieux de bénéficier des retours d’expérience.

Ancienne usine à manèges, loft au fond d’une cour, terrasse surplombant Paris, ateliers nichés dans le 20ème arrondissement…. FrenchWeb s’est rendu sur place et vous propose de découvrir en images les coulisses des jeunes pousses parisiennes.

17h00. Notre marathon commence par la start-up Kiss Kiss Bank Bank, plateforme de crowdfunding dédiée aux projets créatifs et innovants. Sur place, nous retrouvons les 9 collaborateurs de la start-up dans une ambiance décontractée, autour d’une partie de baby foot et de goodies et bonbons aux couleurs de la société. Ombline le Lasseur, co-fondatrice et associée chez KissKissBankBank, nous explique que sur les 25 inscrits tous ont répondu présents : « Il s’agissait d’un public plutôt averti, qui nous questionnait sur la création de KissKissBankBank et sur notre business modèle ». Une formule qui marche plutôt bien puisque nos 9 KissKissbankers seront d’ici quelques jours près d’une quinzaine et s’apprêtent donc à déménager dans de nouveaux locaux. Plus de photos ici.

18h00. Les journées portes ouvertes se poursuivent avec la visite des locaux de My Little Paris. A deux pas de Montmartre, les bureaux de la start-up sont installés dans une ancienne usine à manège. Etendus sur 3 étages, la circulation est plutôt chaotique… Et pour cause, plus de 90 personnes arpentent les couloirs et les pièces, plus cosy les unes que les autres. Victimes de leur succès, les équipes de My Little Paris ont rapidement mis en place un système D, en organisant de véritables visites guidées… Au dernière étage, des lectrices, mais aussi de jeunes startupers échangent autour de cette succès story, une bière à la main. Un peu plus loin, Céline Orjubin, directrice associée en charge du développement, présente le fameux culture book de My Little Paris et invite les visiteurs à trinquer sur la terrasse de toit…. Plus de photos ici.

20h00. Après avoir grimpé 4 étages étonnamment interminables, essoufflés, nous arrivons à présent dans les locaux de la cagnotte en ligne Leetchi. Après une rapide présentation, Céline Lazorthes, fondatrice de la start-up, se prête au jeu des questions réponses devant une assemblée d’une quarantaine de personnes, assises en tailleur. Des précisions qui tournent rapidement aux véritables anecdotes. Céline explique ainsi comment s’est négociée sa première levée de fonds avec Oleg Tschelztoff, via un échange de sms dans le TGV, alors qu’elle se rendait à un week-end organisé par l’incubateur d’HEC. C’est également l’occasion de revenir sur la création de Leetchi, partie d’une galère pour organiser et financer un week-end d’intégration… De quoi donner des idées et motiver plus d’un créateurs en herbe qui envisagent de se jeter à l’eau. Plus de photos ici.

22h00. Notre marathon s’achève en haut d’une petite ruelle pavée du 20ème arrondissement. A l’écart du brouhaha parisien, les équipes de la jeune start-up Curioos, ont pris place rue cité Aubrey. Ici, l’ambiance bat son plein autour d’une barbecue party et d’une démonstration de réalité augmentée. Quelques étages au-dessus, Mathieu Valoatto, fondateur et CEO de la place de marché de l’art numérique, nous fait visiter ses locaux et la salle d’impression. Installée il y a à peine un an, la start-up, qui compte maintenant 9 collaborateurs, envisage déjà d’ouvrir une deuxième entité à New-York. On attend donc avec impatience le nouvel épisode de Curioos qui pourrait bien s’inscrire dans la série « How to make it in America »… Plus de photos ici.

23h00 ! Faute de temps, notre excursion prend fin au bout de la 4ème start-up… Au détour de plusieurs visites, on croise toutefois Marc Arthur et Mathieu, ravis de cette première édition : « Avec un total de près de 1000 inscrits aux différents ateliers, on peut parler d’un succès ! ». L’opération devrait donc, bien entendu, être renouvelée l’année prochaine, et si possible s’étendre à toutes les plus grandes agglomérations françaises.

Retrouvez toutes les photos ci-dessous :

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “[Reportage] Les journées du patrimoine des startups en images !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This