BusinessFoodTechFrenchWeb BusinessLes émissionsWe Love Innovation

Pourquoi Deliveroo partage ses cuisines avec les restaurants

Un reportage We Love Innovation de Maxence Fabrion et Joseph Postec

En plein essor, le marché de la livraison de repas donne lieu à une guerre commerciale entre les différents acteurs du secteur, qui se financent via des levées de fonds colossales. Opposée à des concurrents comme Uber Eats et Just Eat, la licorne britannique Deliveroo a décidé d’innover en 2017 en lançant Deliveroo Editions, un concept qui vise à mettre des cuisines partagées à disposition des restaurateurs pour préparer des plats exclusivement dédiés à la livraison. Une formule présentée comme une recette gagnante pour les restaurateurs et les livreurs par la start-up londonienne, qui a testé le concept à Londres dès 2016 avant de l’étendre plus largement au Royaume-Uni et à l’international.

Extension de la zone de chalandise du restaurateur, gain de temps pour les livreurs… mais aussi une manière pour Deliveroo de toucher de nouveaux clients et ainsi de doper ses revenus. Dans un secteur où les marges sont très faibles, le géant britannique avait indiqué l’an passé qu’il avait perdu plus de 200 millions d’euros en 2017, la faute notamment à des dépenses opérationnelles qui avaient bondi de 73% pour financer l’expansion de l’entreprise anglaise à travers le monde. Dans ce contexte, Deliveroo Editions apparaît comme une solution pour réduire les pertes de la société britannique, courtisée ces derniers temps par son rival Uber Eats.

Depuis près de deux ans, Deliveroo a loué des entrepôts un peu partout dans les grandes métropoles du monde entier pour les transformer en cuisines-relais où tout est optimisé pour les restaurateurs. En France, deuxième marché de la licorne britannique après le Royaume-Uni, le concept a débarqué à l’été dernier au nord de Paris, à Saint-Ouen. Dans un bâtiment aux couleurs vives à l’extérieur et à l’ambiance à mi-chemin entre un laboratoire et un vaisseau spatial à l’intérieur, des restaurants comme Tripletta, Le Petit Cambodge et Mission Saïgon ont pris possession des lieux pour cuisiner des plats commandés sur l’application du géant britannique. FrenchWeb s’est rendu sur place pour décrypter le fonctionnement et les enjeux des sites Deliveroo Editions.

Après avoir ouvert ses cuisines aux restaurateurs, Deliveroo veut aller encore plus loin en s’invitant dans les chambres d’hôtel. Pour cela, la licorne britannique vient de lancer Deliveroom, un service de conciergerie qui permet aux hôtels de proposer à leurs clients de se faire livrer un repas directement dans leur chambre. Testé depuis septembre dernier en France dans certains hôtels partenaires, le service est désormais proposé dans plus de 50 hôtels dans l’Hexagone.

Deliveroo : les données clés

Fondateurs : William Shu et Greg Orlowski
Création : 2013
Siège social : Londres
Activité : livraison de repas
Effectifs : 2 500 collaborateurs
Réseau : 80 000 restaurants et 60 000 livreurs dans le monde (10 000 et 11 000 en France)
Marché : 500 villes dans 14 pays (200 en France)

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Pourquoi Deliveroo partage ses cuisines avec les restaurants
Google va répercuter la taxe Gafa sur les tarifs de ses publicités en France et en Espagne
Covid-19: comment la crise a boosté les applications pour rester en contact avec les seniors
Ciblage publicitaire: pourquoi le projet de Google inquiète les éditeurs européens?
WhatsApp
En Afrique du Sud, les nouvelles règles d’utilisation de WhatsApp ne passent pas
Voiture autonome: Honda lance le premier véhicule au monde doté d’un système de niveau 3
Fabernovel s’étend en Chine avec une nouvelle acquisition