ActualitéMarketing & Communication

Réseaux sociaux : un impact faible sur les ventes pour 2 entreprises sur 3

LinkedIn et Viadeo deviennent cependant de plus en plus utilisés pour le prospect.

Les médias sociaux sont considérés comme un canal important pour la communication et les ventes des enreprises, mais leur impact économique réel resterait relativement faible selon les deux tiers des sociétés sondées dans le cadre du « Baromètre entreprise et médias sociaux » réalisé par l’agence conseil spécialisée en stratégie digitale Idaos. « 21% des entreprises ne les jugent pas du tout probant sur l’acte d’achat et 47% peu probant car trop avant-gardiste pour leurs clients ou prospects » précise ainsi l’étude, bien que les plateformes telles que LinkedIn et Viadeo soient de plus en plus utilisées pour faire du prospect, même si le recrutement reste l’usage majoritaire.

« Les médias sociaux font déjà partie du mode de vie des consommateurs, ils sont en train de devenir un mode de business pour les entreprises. Facebook, LinkedIn ou Twitter ont d’ailleurs pris le virage de la publicité payante et il est de moins en moins possible pour une entreprise d’y être visible sans payer » explique Franck Perrier, fondateur d’Idaos.

Réalisée auprès de 200 décideurs de tous secteurs, dont 40% sont à la tête d’entreprises de plus de 1 000 salariés, celle-ci révèle également que près de la moitié des entreprises avoue ne pas mesurer son e-réputation, bien que les deux tiers aient des outils de suivis.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Maintenant une marque doit être présente sur les réseaux sociaux, pour gérer son E-réputation, pour être plus proches de ses clients fans. Par contre suivant sa stratégie, elle doit être présente sur les bonnes plateformes suivant ses objectifs, ses cibles … pour éviter de perdre son temps, et donc mal communiquer. C’est vrai Facebook et Twitter semblent incontournables, mais il y a d’autres plateformes de niche comme par exemple http://www.third.fr pour l’immobilier, http://www.scoop.it pour la veille … qui ont une importance considérable dans une stratégie social média. Cela permet de toucher directement sa communauté, ses cibles qui seront plus réceptives aux contenus publiés par les marques. Après qu’importe la plateforme, le contenu est la clé de succès sur les réseaux sociaux. Un impact faible peut-être mais il y a quand même un impact sur les ventes. Sans cette présence, il n’y aurai eu aucun retour, donc il faut être présent et surtout bien gérer ses profils.

Bouton retour en haut de la page
Réseaux sociaux : un impact faible sur les ventes pour 2 entreprises sur 3
DoorDash
FoodTech: le livreur DoorDash vise une valorisation d’au moins 25 milliards de dollars
FinTech
Qonto, Swile, Lydia… : les levées de fonds de l’année 2020 dans la FinTech
Comment Monext mise sur la personnalisation des services de paiement
TousAntiCovid: l’app de traçage passe le cap des 10 millions d’utilisateurs
Palantir
[DECODE Market] Palantir, Ant Group et Altice Europe : 3 destins très différents sur les marchés boursiers
Libra: après les polémiques, quelle trajectoire pour le projet de Facebook?