AcquisitionActualitéArts et CultureBusinessRetail & eCommerceTech

Oracle prêt à débourser 5 milliards de dollars pour s’offrir Micros Systems et séduire la restauration

Oracle mise sur la croissance externe. Après avoir racheté le spécialiste du big data marketing BlueKai en février dernier, la société est sur le point de mettre la main sur l’américain Micros Systems d’après le Wall Street Journal qui cite une source proche du dossier.

Fondé en 1977, cet éditeur est spécialisé dans les logiciels utilisés par les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration ainsi que de la distribution. Ce sont essentiellement des solutions servant à organiser le travail et à gérer les relations avec la clientèle via des interfaces disponibles sur différents supports. Le deal, qui porterait sur 5 milliards de dollars environ, pourrait être officialisé dans le courant de la journée de ce lundi.

Sun Microsystems déjà racheté pour 5,6 milliards de dollars

Micros Systems est cotée au Nasdaq depuis 1978 et emploie plus de 6 000 personnes à travers le monde et notamment en Europe. Elle commercialise, entre autres, des solutions cloud et a réalisé 171,4 millions de dollars de bénéfices en 2013. L’acronyme  Micros signifie Modular Integrated Cash Register Operating Systems.

Oracle avait également fait l’acquisition de Responsys pour 1,5 milliard de dollars en janvier 2014 et de Sun Microsystems pour 5,6 milliards de dollars en 2009.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Oracle prêt à débourser 5 milliards de dollars pour s’offrir Micros Systems et séduire la restauration
Israël : « Résilience remarquable de l’économie Tech »
Coronavirus: Edouard Philippe envisage une app qui localiserait les personnes infectées
Utilisation des données de santé : la sécurisation comme pré-requis
Coronavirus: la téléconsultation médicale en plein boom depuis le confinement
L’addiction aux jeux vidéo est-elle vraiment une maladie mentale?
Télécoms: les opérateurs américains T-Mobile et Sprint ont enfin fusionné pour rivaliser avec Verizon et AT&T
Copy link