AcquisitionActualitéInvestissements

Return Path annonce l’acquisition de Context i.o

Return Path, spécialiste de l’Email Intelligence, vient d’annoncer l’acquisition de Context.IO, un éditeur d’API permettant aux développeurs d’intégrer des flux de données email au sein d’applications.

Les développeurs utilisant Context.IO pourront ainsi accéder au panel de données email de Return Path, qui intègrera, quant à lui, le flux des données provenant des abonnés Context.IO.

L’équipe Context.IO rebaptisée Return Path restera basée à Montréal au Canada et travaillera en étroite collaboration avec l’ensemble des autres bureaux de la société à travers le monde.

Par ailleurs, Return Path annonce avoir investi 1M$ dans la création d’un programme dédié à l’innovation dans l’écosystème email.

Celui-ci, visant avant tout à favoriser le développement d’API email au sein de la communauté des développeurs, a pour principal objectif de rendre l’écosystème email plus performant et productif.

Les développeurs qui souhaitent participer a ce programme doivent répondre à certains critères (avoir levé moins de 3M$ au total à ce jour et avoir une clé API Context.IO avec au moins 1000 contacts connectés) et peuvent soumettre leur demande en remplissant le formulaire dédié.  Les développeurs sélectionnés recevront un crédit de 25 000$, à faire valoir auprès de Context.IO dès lors qu’ils auront excédé leur quota gratuit.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Return Path annonce l’acquisition de Context i.o
Quelle stratégie de content marketing pour 2022?
PropTech : le Français AOS lève 9 millions d’euros et devient Saqara
[Évènement] Big Data & AI Paris 2021: Ne manquez pas LE rendez-vous Tech de la rentrée!
NRJ importe en France les podcasts du géant américain iHeartMedia
Investissement locatif: la PropTech française Masteos lève 15 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Sorare signe la plus grosse levée de fonds de la French Tech avec une série B de 680 millions de dollars