A la uneActualitéBusinessFinTechStartupTech

Ripple, 55 millions de dollars pour pénétrer le système bancaire en mode blockchain

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • La start-up s'entoure d'investisseurs mais aussi de nouveaux partenaires bancaires pour pouvoir rapidement monter en puissance.

  • Ripple a levé 93 millions de dollars depuis sa création.

  • Elle promet une technologie qui permet de réduire les coûts des transferts interbacaires…en mode blockchain.

Le montant

Si beaucoup s'interrogent sur les débouchés business de la blochain, au-delà de l'effet de mode, elle semble être en vogue auprès des investisseursRipple, une Fintech américaine spécialisée dans la validation de transaction blockchain, a annoncé une levée de fonds de 55 millions de dollars en série B, réalisée auprès de nouveaux investisseurs : la banque britannique Standard Chartered, Accentures Ventures, SCB Digital Ventures et SBI Holdings (Siam Commercial Bank). Autre acteur bancaire présent, l'espganol Santander Innoventures.

Depuis son lancement en 2012, elle est aussi accompagnée par Google Ventures, et Andreessen Horowitz, derrière Twitter, Airbnb, Lytro, Jawbone, Belly, Foursquare… Au total, Ripple aura reçu 93 millions de dollars d'investissement. Sa dernière levée de fonds remonte à l'été 2015.

Le marché 

Ripple s'est spécialisée dans les transactions interbancaires cross border, autrement dit, tous les mouvements financiers qui ont lieu entre les banques. Concrètement, Ripple fournit une technologie qui automatise les échanges et les authentifie en temps-réel. Le terme blockchain vient justifier son positionnement «décentralisé», mais les banques gardent néamoins un contrôle sur ses échanges et sur les données. Autour d'elle, une armada de banques traditionnelles «15 parmi les 50 plus grandes mondiales».

Ripple se considère pourtant comme le «seul acteur fournissant une technologie blockchain pour les entreprises».

Les objectifs de la Start-up

La FinTech compte accélérer les partenariats, notamment avec les banques, suite à cette levée. Elle prévoit également de recruter pour ses bureaux à l'international. 

Fondateurs: Chris Larsen, Arthur Britto

Siège: San Francisco. (Bureaux: New York, London, Sydney and Luxembourg)

Date de création: 2012

Lire aussi: 3 start-up françaises qui innovent avec la blockchain

Au-delà de la «hype» sur la blockchain

Qu’est-ce que la blockchain?

Bouton retour en haut de la page
Ripple, 55 millions de dollars pour pénétrer le système bancaire en mode blockchain
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
[Seed] Rodeeo lève 400 000 euros pour son app de location de véhicules
BeautyTech: le géant britannique Treatwell rachète la startup française Wavy
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media