ActualitéLes levées de fonds

Rocket Internet double ses objectifs de levée de fonds pour son IPO

Il voulait lever 750 millions d’euros, il en espère désormais 1,47 milliard. Avec une fourchette comprise entre 35,50 et 42,50 euros pour son prix par action, Rocket Internet a relevé ses objectifs pour son introduction en Bourse à Francfort. Avec ces nouveaux paramètres, la valorisation de la société atteindrait les 6,2 milliards d’euros, l’une des plus importantes pour un acteur européen de l’Internet.

Fondé en 2007 par les frères Alexander, Marc et Oliver Samwer, Rocket Internet affirme représenter plus de 20 000 emplois dans une centaine de pays via son réseau d’entreprises. L’incubateur s’est spécialisé dans trois domaines : l’e-commerce, les markteplaces, et les FinTechs (retrouvez notre dossier spécial : Les « FinTech » : ces start-ups qui veulent bousculer les banques, ndlr).

757 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013

Il compte ainsi des participations dans Zalora, site de mode en Asie, Westwing, un commerçant de produits pour la maison, ou Home24, pour la vente de mobilier et sur les marchés allemand et brésilien, Foodpanda (qui a récemment racheté le Russe Delivery Club, ndlr) pour la livraison de repas à domicile ou encore PayMill, une solution de paiement en ligne, et Zencap pour les technologies financières.

En 2013, les entreprises de Rocket Internet ont réalisé 757 millions d’euros de chiffre d’affaires. La firme cible les entreprises Internet qui s’adressent à un marché évalué à 1 milliard de dollars minimum, et dont le potentiel de chiffre d’affaires est supérieur à 100 millions de dollars.

 

Crédit photo : Rocket Internet

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Rocket Internet double ses objectifs de levée de fonds pour son IPO
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD