A la uneDistribution

[Exclusif] PayPlug lève 900 000 euros pour simplifier le paiement en ligne

antoine-grimaud-payplug
Antoine Grimaud

«On essaie de combler le gap entre les solutions bancaires (lourdes, avec engagement sur du long terme) et Paypal» tel est le positionnement de PayPlug. Un modèle visiblement validé par les investisseurs puisque la start-up vient de boucler un deuxième tour de table en à peine quelques jours: 900 000 euros levés auprès de business angels et par le biais de la plate-forme de crowdfunding parisienne Anaxago (83 contributeurs).

Cette start-up créé en 2012 commercialise ses solutions depuis mi-2013 et tente de bouleverser le marché des paiements en ligne. En pratique, le commerçant n’a pas besoin d’équipement particulier, il doit ouvrir un compte, et une fois la transaction opérée avec son client, il récolte les fonds sur son compte PayPlug associé.

Il s’agit d’une solution carte et non wallet, le consommateur final n’a donc pas besoin de se créer un compte, comme c’est le cas via PayPal. «Le montant des commissions prélevées varie entre 1,5 et 2,5% du montant, la dégressivité dépend du volume mensuel d’affaires de l’e-commerçant» précise Antoine Grimaud, cofondateur de la start-up avec Camille Tyan.

Investissements en R&D

camille-tyan-payplug
Camille Tyan

«On avait travaillé la communication en amont du lancement de la campagne, du coup au moment de l’ouverture, les gens l’attendaient  et le projet a bénéficié d’un bel engouement» se félicitent Camille Tyan et Antoine Grimaud. La somme levée servira notamment à renforcer les ressources humaines de cette société qui compte aujourd’hui une quinzaine de collaborateurs : «nous prévoyions le recrutement de 5 personnes d’ici début 2015» précisent les cofondateurs, tous deux diplômés de Harvard. L’objectif est d’étoffer le pôle recherche et développement pour améliorer le module d’intégration e-commerce, les outils de conversion, etc.

Il s’agit de la deuxième levée de fonds de la société: elle avait déjà levé 450 000 euros auprès de business angels en 2012. PayPlug a dégagé 22 000 euros de chiffre d’affaires en 2013, pour une perte nette de 291 000 euros, sachant que ces chiffres prennent en compte les dépenses sur 2012 et 2013, et que le lancement commercial n’est intervenu qu’à l’été 2013. « Nous prévoyions une multiplication par 20 du chiffre d’affaires sur 2014 » assure Antoine Grimaud. 5 000 marchands sont inscrits au service. La société est accompagnée par l’Accélérateur et le  Réseau Entreprendre, elle a gagné l’e-commerce awards dans la catégorie Paiement au salon e-commerce 2014. Sur ce marché se positionnent également des acteurs comme Limonetik, Mango Pay (Leetchi) ou Ogone.

Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

7 thoughts on “[Exclusif] PayPlug lève 900 000 euros pour simplifier le paiement en ligne”

    1. Malheureusement, il n’est pas donné à tout le monde de maîtriser la langue de Jean-Claude Vandamme.
      En tout cas, Frenchweb prouve que le ridicule ne tue pas.

      1. Promis on va arréter le café, histoire de ne pas déraper sur le clavier et faire une erreur de saisie qui devient le hot topic du jour.

        1. la correction de « dis(c)rupter » en « bouleverser » est bien vue, par contre, c’est « boulerser » qui a été écrit. Décidément, le café ! :p

  1. article stupide, on n’a pas besoin de compte pour payer via paypal, les commerçants n’ont aucun intéret à adopter une énième solution de paiement qui ne ferait qu’ajouter à la confusion des clients.

    1. Payplug prend moins de commission que Paypal. Les commerçants peuvent donc remplacer Paypal par Payplug. Intervention stupide de votre part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This