ActualitéData Room

[Salon E-Marketing] Emailvision lance une nouvelle solution de marketing relationnel

A l’occasion du Salon E-Marketing, qui se tient jusqu’à ce soir au Palais des Congrès de Paris, FrenchWeb a rencontré plusieurs acteurs du e-marketing, dont Emailvision, leader international des logiciels SaaS pour l’email, le mobile et le social marketing depuis 1999. Emailvision lance la première solution Saas de gestion de campagnes marketing intégrant la Customer intelligence.

Entretien avec Sébastien Levaillant, conusultant avant-vente d’Emailvision

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “[Salon E-Marketing] Emailvision lance une nouvelle solution de marketing relationnel”

  1. On aimerait surtout qu’EmailVision soit plus attentif aux bases qu’il relaie pour ses clients, notamment en matière d’opt-in (partenaire).

    Je les ai encore pris la main dans le sac il y a quelques jours.

    La réaction a posteriori avec abuse@ est totalement inefficace. Tester une base/se renseigner en amont devrait être une obligation. Mais comment dire « non » à un client, n’est-ce pas ? C’est pourtant le b.a.-ba du marketing relationnel (ne pas provoquer une réaction inverse au message envoyé).

    Afin de sauver ces métiers, des acteurs comme EmailVision devraient militer pour l’interdiction de l’opt-in partenaire qui est devenu une vraie source de nuisance et est virtuellement incontrôlable par le routeur et au final par le propriétaire de l’adresse e-mail qui verra ses coordonnées cédées par effet de domino.

    1. Cher Monsieur,

      Je me permets de répondre à votre post du 26 janvier afin de corriger certaines imprécisions.

      Emailvision est très attentif à la qualité des bases de ses clients. Mais les acteurs comme Emailvision ne peuvent pas contrôler la qualité ses bases de données en amont.

      Toutefois et afin de lutter de la manière la plus efficace possible certaines mesures Juridiques, techniques et humaines ont été prises par Emailvison :

      – Nos CGV stipulent clairement la responsabilité de nos clients quant à la qualité de collecte et à l’opt-in des adresses emails.
      – Notre produit, Campaign Commander, évolue régulièrement en intégrant des fonctionnalités poussées de segmentation.
      Par exemple, le ciblage sur les membres actifs et la séparation des membres inactifs dont leur sollicitation affecte naturellement la réputation auprès des FAI, sont des actions disponibles.
      L’intégration de Customer Intelligence est un pas supplémentaire dans cette direction en particulier et dans l’hyper-segmentation de manière générale.

      – Nos équipes de support, nos services clients et notre département délivrabilité déploient un travail considérable dans l’accompagnement de nos clients afin de poser les fondations solides du marketing relationnel.

      Pour finir et pour votre information, Emailvision a dû prendre et continuera à prendre des décisions radicales à l’encontre de certains clients dont les pratiques ne respectent pas le b.a.-ba de notre métier.

      J’espère avoir répondu à vos intérogations. Nos équipes de services client et moi-même nous tenons à votre disposition pour en discuter plus longuement.

      Bien à vous,

      Ziad Nakad
      Client Service Director

      1. J’ai un double regard sur EmailVision : d’abord en tant qu’internaute sollicité par des offres commerciales. Ensuite, en tant qu’ancien hébergeur.

        J’ai ainsi pu voir passer d’un côté des e-mails qui m’étaient directement destinés et de l’autre, des e-mails poussés vers des clients. J’estime donc connaître assez bien les pratiques de votre société ainsi que votre réactivité à mettre fin aux agissements d’un spammeur.

        Le fait est – et d’ailleurs l’admettez – qu’il est impossible de connaître l’origine des adresses e-mail qui vous sont communiquées. Partant de ce principe, les bases dites en opt-in partenaires sont tout sauf fiables. Car vers qui se retourner en cas de problème ? Votre client vous dira qu’il n’est pas responsable de la qualité d’une base qu’il loue, et vous ne pouvez vous retourner contre le fournisseur de votre client. Et on voit mal un prestataire refuser une vente à un gros client.

        Déontologiquement parlant, vous devriez vous-même faire la chasse à ces bases et refuser de relayer toute campagne qui reposerait sur ce type de collecte d’adresse d’e-mail.

        Je serais très curieux de savoir qui et comment vous avez sanctionné parmi vos clients qui n’auraient pas respecté votre charte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This