ActualitéBusinessTechTelecom

Samsung: la faille du capteur d’empreinte ne sera pas réglée avant la prochaine mise à jour

AFP

Le conglomérat sud-coréen Samsung a recommandé vendredi aux utilisateurs de plusieurs de ses modèles de smartphones haut de gamme d’effacer toutes les empreintes digitales enregistrées dans leur appareil, une faille du système de reconnaissance permettant le déblocage du téléphone par des tiers. Samsung conseille ainsi aux utilisateurs des smartphones Galaxy Note10, 10+ et Galaxy S10, S10+, et S10 5G, d’«effacer tous les empreintes digitales existantes», avant de les enregistrer de nouveau, indique la compagnie dans un communiqué de presse publié vendredi.

Le problème est lié à certaines protections d’écran en silicone, qui perturbent les capteurs d’empreintes, a détaillé Samsung, appelant à « éviter » d’utiliser ces protections « jusqu’à la mise à jour du logiciel, qui doit être publiée à partir de la semaine prochaine». Jeudi, le géant sud-coréen avait assuré qu’il allait très prochainement lancer une mise à jour rectificative, sans pour autant être en mesure de préciser la cause de cette faille, dévoilée en début de semaine par une Britannique. Celle-ci, propriétaire d’un S10, a expliqué au quotidien The Sun que son smartphone pouvait être débloqué par quelqu’un d’autre en utilisant simplement une protection d’écran pour détourner la reconnaissance d’empreinte.

Un capteur présenté comme « révolutionnaire »

Numéro un mondial sur le marché du smartphone, Samsung avait présenté son nouveau capteur comme étant « révolutionnaire». « Lorsque vous placez votre pouce sur l’écran, le capteur envoie une impulsion par ultrason pour détecter les reliefs en trois dimensions de votre empreinte rapidement et précisément afin de vous reconnaître», expliquait le groupe lors de la présentation de son appareil. La banque en ligne sud-coréenne Kakaobank avait demandé à ses utilisateurs de privilégier les mots de passe pour utiliser son application mobile en attendant le correctif.

Premier vendeur de smartphones au monde devant le chinois Huawei, Samsung est également le plus grand conglomérat familial sud-coréen, ou chaebol, aux activités industrielles variées qui représentent une part importante de l’économie sud-coréenne. Le groupe a cependant dû faire face à plusieurs reprises à d’importants revers avec des produits phare de sa gamme, à l’image du rappel mondial de son Galaxy Note 7, en 2016, dont plusieurs modèles avaient vu leur batterie exploser, endommageant au passage sa réputation.

Plus récemment, le groupe avait été obligé de repousser le lancement de son Galaxy Fold, le tout premier appareil avec écran pliable, avec le Huawei Mate X, à cause de la fragilité de son écran.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Samsung: la faille du capteur d’empreinte ne sera pas réglée avant la prochaine mise à jour
Parler: le réseau social des conservateurs américains est-il aussi libre qu’il le prétend?
Uber
Uber veut surfer sur la tendance des livraisons de courses à domicile via sa filiale Cornershop
Télécoms: Orange «doit faire de la place aux concurrents» sur le marché BtoB, estime l’Arcep
5G: en Europe, les préoccupations de souveraineté bousculent les projets de Huawei
Free: Xavier Niel présente sa nouvelle Freebox Pop
Coronavirus: les entreprises Tech françaises s’attendent à une baisse des ventes de 6,7%
Copy link