BusinessDecode BusinessHealthcareTechTVWe Love Innovation

Inside DNA Script : comment l’ADN de synthèse révolutionne la recherche dans les biotechnologies

Un reportage We Love Innovation de Maxence Fabrion et Joseph Postec

Jusqu’où est-il possible d’aller avec l’ADN ? La communauté scientifique n’a pas encore encore la réponse tant le potentiel de cette molécule semble infini. Mais pour étudier les possibilités offertes par l’ADN, encore faut-il que les laboratoires disposent de suffisamment de matière pour que les chercheurs puissent poursuivre leurs travaux. Or depuis une quarantaine d’années, l’ADN est fabriqué par synthèse chimique, un processus particulièrement long et coûteux, avec un taux d’erreur qui augmente à mesure que la séquence s’allonge.

Dans ce contexte, les chercheurs cherchent à développer des alternatives pour synthétiser de l’ADN plus facilement, avec des résultants plus probants. Parmi les solutions envisagées, une a particulièrement séduit la communauté scientifique : la synthèse enzymatique. Ce procédé, plus rapide et efficace, et pour lequel il n’est plus nécessaire d’être un chimiste, est désormais utilisé pour la production de médicaments, de parfums, de cosmétiques ou encore de biocarburants.

Sur un marché de l’ADN de synthèse estimé à 1,5 milliard de dollars, avec une croissance de 10% par an, la start-up française DNA Script s’attèle à développer une imprimante d’ADN à partir d’enzymes génétiquement modifiées (des protéines naturelles accélérant les réactions chimiques de l’organisme) pour générer en quelques heures une séquence ADN personnalisée. Pour faire de l’ADN synthétique un levier vers la médecine prédictive (mais pas seulement), la société a ainsi levé 11 millions d’euros en septembre 2017 puis 35 millions supplémentaires en mai dernier.

Donner un second souffle à l’écriture des codes génétiques

Fondée en 2014 par Thomas Ybert, Sylvain Gariel et Xavier Godron, DNA Script a développé une imprimante capable de synthétiser de l’ADN de haute qualité pour favoriser l’innovation dans les sciences et la technologie. A travers cette technologie, DNA Script entend ainsi donner un second souffle à l’écriture des codes génétiques. Le nouveau procédé développé par la société permet de fabriquer des molécules d’ADN de meilleure qualité et de plus grande longueur dans des délais beaucoup plus courts par rapport aux méthodes de production habituelles. De cette manière, ce processus offre l’opportunité aux chercheurs dans la biologie moléculaire d’accélérer leurs expériences pour aboutir à des résultats plus rapidement. Ces avancées doivent permettre à terme de développer de nouveaux produits thérapeutiques, comme des médicaments ou des vaccins, mais aussi d’évoluer vers une production plus écologique des produits chimiques ou encore de proposer une nouvelle manière de stocker de données.

L’imprimante d’ADN de DNA Script pourrait même prendre une nouvelle dimension avec «Crispr-Cas9», une technique de transformation du génome qui permet de modifier l’ADN en ciblant un gène avec une précision inégalée. Pour comprendre pourquoi, FrenchWeb est allé à la rencontre de Xavier Godron et Sylvain Gariel, deux des trois fondateurs de la start-up française, dans leur laboratoire du Kremlin-Bicêtre, au sud de Paris…

DNA Script : les données clés

Fondateurs : Thomas Ybert, Sylvain Gariel et Xavier Godron
Création : 2014
Siège social : Paris
Secteur : BioTech
Activité : technologie de synthèse d’ADN


We Love Innovation vise à fédérer les acteurs de l’innovation à impact. Chaque semaine, retrouvez les dernières tendances et meilleures pratiques au travers de reportages vidéo, podcasts et interviews de ceux qui changent le monde.

Si vous souhaitez participer à We Love Innovation, n’hésitez pas à nous contacter.

Devenez partenaire de We Love Innovation

«Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à la gestion de votre demande d’information sur FrenchWeb / Le Journal des RH par DECODE MEDIA SAS. Le destinataire des données est DECODE MEDIA SAS au capital de 75 192 euros, 55 rue de Bretagne 75003 Paris. Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à DECODE MEDIA SAS au capital de 75 192 euros, 55 rue de Bretagne 75003 Paris. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.»
 

We Love Innovation est une marque déposée par Decode Media.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Inside DNA Script : comment l’ADN de synthèse révolutionne la recherche dans les biotechnologies
[FW500] Comment Wonderbox veut revitaliser le marché des coffrets cadeaux
Financement late-stage: la France encore très loin derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni
Axa met fin à son expérience de contrat d’assurance sur la blockchain
Où en est Travis Kalanick avec sa startup CloudKitchens?
Comment League of Legends est devenu un pionnier de l’esport
L’inventeur de Javascript veut défier le modèle publicitaire sur Internet avec son navigateur Brave
Copy link