ActualitéBusinessTech

SAP veut introduire en Bourse Qualtrics et « compte rester l’actionnaire majoritaire »

AFP

L’éditeur allemand de logiciels pour entreprises SAP veut introduire en Bourse une part minoritaire de l’américain Qualtrics, spécialiste de « l’experience management », qu’il avait racheté en 2018 pour 8 milliards de dollars. SAP « compte rester l’actionnaire majoritaire » et n’a « pas l’intention » de se séparer de cette participation, précise le groupe dans un communiqué publié dimanche soir. Le fondateur et patron de l’entreprise américaine, Ryan Smith, doit devenir le plus important actionnaire derrière la maison-mère allemande.

L’introduction en Bourse « offre les meilleures opportunités pour accélérer la croissance » de Qualtrics à travers une « plus grande indépendance », explique Christian Klein, patron de SAP, cité dans le communiqué. La décision finale sur l’IPO, son calendrier détaillé et les conditions « dépendent de l’environnement de marché », précise encore le groupe basé à Walldorf, au sud de Francfort.

Un rachat à 8 milliards de dollars

Qualtrics International, qui compte près de 12 000 clients sur sa plateforme, est un leader mondial des logiciels dans le domaine de la « gestion des expériences » (« XM »), un concept théorisé au milieu des années 1990. Il s’agit pour l’essentiel de collecter puis gérer, auprès des clients mais aussi dans l’environnement de l’entreprise ou encore sur les réseaux sociaux, des données sur la manière dont sont perçus l’entreprise, sa marque, ses produits et ses services. L’objectif étant, in fine, d’affiner la connaissance de l’entreprise sur cet aspect.

SAP avait acheté l’intégralité de Qualtrics pour 8 milliards de dollars en novembre 2018, quelques jours seulement avant l’introduction en Bourse prévue de l’entreprise. Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires de Qualtrics au sein de SAP a progressé de 34% à 168 millions d’euros, selon les résultats publiés lundi. Boosté par son offre de cloud, le rival allemand de l’américain Oracle a vu bénéfice et chiffre d’affaires augmenter pour la période d’avril à juin. Hors normes comptables IFRS, le bénéfice d’exploitation a atteint 2 milliards d’euros (+8%) et le chiffre d’affaires a pris 1% à 6,7 milliards avec une progression de 19% pour le cloud.

Pour 2020, SAP vise toujours un résultat opérationnel compris entre 8,1 et 8,7 milliards d’euros (soit une évolution entre -1% et +6% sur un an), et le chiffre d’affaires devrait lui se situer entre 27,8 et 28,5 milliards d’euros.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SAP veut introduire en Bourse Qualtrics et « compte rester l’actionnaire majoritaire »
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Location de bateaux : Click&Boat s’empare de son rival espagnol Nautal
FinTech: le Britannique TransferWise désormais valorisé 5 milliards de dollars
Copy link