A la uneDistributionEuropeEvents ChannelHub Forum

Sébastien Bazin (AccorHotels): «Avec le projet Nest, nous allons adresser les riverains des hôtels»

A l'affut des start-up qui lui permettent d'enrichir ses services, AccorHotel poursuit sa mue et compte bientôt aller plus loin. Sébastien Bazin, PDG du groupe (propriétaire des enseignes Pullman, Novotel, Ibis, Mercure…) a levé le voile sur «Nest», un projet destiné à transformer «l'hôtel en lieu de vie», confie-t-il à Frenchweb, lors du Hub Forum 2016

Après avoir racheté Onefinestay, un Airbnb du luxe, et après avoir investi 3 millions d'euros dans les villas haut de gamme de Squarebreak, le groupe se penche désormais sur la possibilité de transformer ses hôtels en lieu dédiés aux services quotidiens, pour les particuliers. Concrètement, AccorHotels veut proproser une palette «de services pour le compte des riverains» situés près de ses établissements, dans les 95 pays où il est présent.

Pour l'heure, le projet est à l'étude. «C'est dans les tuyaux», nous confirme-t-on au sein du groupe qui ne donne aucune précision sur le calendrier de mise en oeuvre. Il s'inscrit dans le plan d'investissements de 2014 dédié à la transformation digitale du groupe, et qui consacre 225 millions d'euros sur quatre ans.

Si le modèle du service de proximité rappelle celui des start-up spécialisées dans la mise en réseau du voisinage, il permet surtout de rentabiliser des établissements qui, pendant la journée, perdent de l'activité avec des chambres traditionnellement inoccupées. Enfin, «Nest» lui permettrait aussi d'être plus en pointe sur les services aux particuliers qu'un Airbnb. 

Cette diversification, AccorHotels, qui a généré un chiffre d'affaires de 5,5 milliards d'euros en 2015, la poursuit également au travers d'acquisition comme récemment avec la conciergerie John Paul. Pour miser sur de nouveaux modèles, il en vient également à créer une marque hôtelière, à l'image de Jo And Joe, qui vise les 18-35 ans.

A la tête de plus de plus de 4 000 hôtels, le groupe doit enfin faire évoluer son offre sur la clientèle d'affaires, tandis que celle-ci représente «70% de (son) métier et 37 000 clients corporate dans le monde» par an, explique Sébastien Bazin au Hub Forum. Sur ce dernier segment récemment challengé par Airbnb, Accor réfléchit à devenir «plus agile sur l'événementiel, avec un contenu plus sensoriel, et plus d'expériences», conclut Sébastien Bazin.

Lire aussi: AccorHotels va s’offrir les concierges de John Paul pour garder la main sur la clientèle d’affaires

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This