ActualitéAffaires publiques

Secrétariat d’État au numérique : les 4 noms qui circulent à Bercy

Qui va succéder à Fleur Pellerin ?  FrenchWeb dresse une short-list de quatre préposés.

Arnaud Montebourg est le nouveau Ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique. Il doit nommer le ou la future secrétaire d’État à l’Economie numérique ce mercredi.

Selon nos sources, plusieurs pistes seraient envisagées, dont celles évoquées ci-dessous. Plutôt que de favoriser des personnalités issues de la société civile, le gouvernement pencherait sur des personnalités politiques issues du « sérail » et pourrait privilégier la parité, donc des femmes.

axelle-lemaireDéputée socialiste pour les Français établis en Europe du Nord depuis la nouvelle législature de 2012, Axelle Lemaire est secrétaire nationale du Parti socialiste en charge des droits de l’homme et membre de la Commission des affaires européennes à l’Assemblée nationale.

Rapporteuse sur les sujets numériques, elle avait notamment saisi le gouvernement sur la protection de la vie privée le 30 janvier dernier en réaction, notamment, de l’adoption de la loi de programmation militaire [lire notre article : Le Parlement s’apprête à voter une loi liberticide sans précédent,ndlr].

« La France se dote-t-elle d’une stratégie d’influence suffisante pour convaincre ses partenaires européens qu’un niveau élevé de protection pour les usagers et les entreprises peut être facteur d’attractivité et de compétitivité et que toute réglementation, en ce domaine, n’est pas forcément nuisible ? » demandait-elle rappelant en guise d’introduction que François Hollande, encore candidat, déclarait : « j’instituerai un habeas corpus numérique qui garantira les droits et les libertés de chacun face à l’entrée dans nos vies des nouvelles technologies ».

Cette franco-canadienne qui a passé une partie de son enfance au Québec est diplômée de Sciences-Po Paris, de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, d’Assas et de King’s College London. Elle est co-auteure, avec Hervé Gaymard pour le groupe UMP, d’un rapport sur la stratégie numérique de l’Union européenne préconisant notamment le développement du capital-risque  au niveau européen pour favoriser l’investissement dans les start-ups.

Twitter@axellelemaire (7 745 abonnés)
Site internetaxellelemaire.eu
Assemblée nationaleFrançais établis hors de France (3e circonscription)

corinne-erhelDéputée de la cinquième circonscription des Côtes-d’Armor depuis 2007, Corinne Erhel est membre de la Commission des Affaires économiques à l’Assemblée nationale, elle s’occupe notamment des sujets liés au numérique.

Alors que le secteur français des télécoms se trouve bouleversé par la vente de SFR à Altice, la maison-mère de Numericable, par Vivendi, Corinne Erhel est co-auteure avec Laure de La Raudière (UMP), d’un rapport d’information sur « l’impact de la régulation des télécoms sur la filière télécom ». Datant de février 2013, elle parlait déjà d’un secteur sous tension.

Soucieuse de la protection des données privées, elle déclarait en séance publique le 30 janvier dernier : « nous devons – et c’est, me semble-t-il essentiel – apprendre à chacun à devenir maître de ses données personnelles en lui donnant la pleine conscience de leurs valeurs et des enjeux futurs ainsi qu’en lui offrant la possibilité d’en assurer une diffusion contrôlée, consentie et réversible ».

En février dernier, elle avait accompagné Fleur Pellerin, alors ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique, lors de son déplacement au Mobile World Congress de Barcelone [à voir : Interview – Fleur Pellerin en visite au Mobile World Congress de Barcelone]. Conseillère régionale de Bretagne depuis 2004, elle soutient la technopole de Lannion dans sa candidature au label « French Tech ».

Twitter : @c_erhel_deputee (+3 230 abonnés)
Site internet : corinne-erhel.fr
Assemblée nationale : Côtes-d’Armor (5e circonscription)

Benoit ThieulinBenoît Thieulin est le fondateur et directeur de l’agence digitale La Netscouade, lancée en juin 2007. Il préside le Conseil National du Numérique (CNNum) depuis 2013.

Entrepreneur et engagé, Benoît Thieulin a été l’un des artisans du « web social ». Diplômé de l’Institut Politique de Paris, il échoue au concours d’entrée à l’ENA, et part en 1998 en coopération faire son service militaire en Indonésie pendant les émeutes de Jakarta et la chute de Soeharto. Il travaille là-bas pour l’Ambassade sur le sujet des TIC.

Il rentre en France en 2000, et intègre le Service d’Information du Gouvernement, Lionel Jospin en est alors le Premier Ministre. A ce titre, il sera responsable de la coordination des .gouv et de la communication du Gouvernement. Il créé un Observatoire de veille de l’opinion publique sur internet.
En 2005, il prend la tête du Centre d’information sur l’Europe, rattaché à la Commission Européenne. Il mettra en place le portail Touteleurope.eu.

En 2007, il est l’artisan de la plateforme participative « Désirs d’avenir » pour la campagne présidentielle de Ségolène Royal.

Twitter: @thieulin : (+ 12 000 abonnés)
Site du Conseil National du Numérique

RazzyHammadiRazzy Hammadi a 35 ans. Il est franco-tunisien. Bac en poche, il part faire une année d’études en Tunisie et revient à Paris. Il s’engage en politique après la défaite du 21 avril 2002, et prend la tête du Nouveau Parti Socialiste (NPS) créé par Benoît Hamon, Arnaud Montebourg et Vincent Peillon. Il a été Président du MJS (Mouvement des Jeunes Socialistes) de 2005 à 2007.  Il est aujourd’hui secrétaire national du PS et député de la 7ème circonscription de Seine-Saint-Denis, à Montreuil.

En 2009, il développe et dirige l’agence de presse spécialisée sur le logement, l’habitat, l’urbanisme et l’aménagement aulh.info (www.aulh.info). Il lance son propre cabinet d’études (hqbconseil.com), toujours orienté sur le logement. En mars dernier, il perd aux élections municipales à Montreuil, ville où siégeait auparavant Dominique Voynet (Ecologie-Les Verts).

Twitter : @RHammadi (+16 700 abonnés)
Site internet : RazzyHammadi
Assemblée nationale : Seine-Saint-Denis 7ème circonscription

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Secrétariat d’État au numérique : les 4 noms qui circulent à Bercy
WeWork: SoftBank injecte 5 milliards de dollars et lance une OPA pour 3 milliards
La startup UntieNots lève 1,7 million d’euros pour sa solution de fidélisation client
La startup Ibat se positionne sur la transformation digitale du BTP avec une levée de 2,4 millions d’euros
La startup e-sport Nicecactus lève 5 millions d’euros pour lancer un programme de sponsoring
300 millions de dollars de pertes pour la startup Lime en 2019
La startup JobyPepper lève 1,5 million d’euros pour sa plateforme de missions à courte durée
Copy link