ActualitéBusinessCarTechTech

Semi-conducteurs: face à la pénurie de puces, Taïwan vient au secours de l’Europe

AFP

La présidente de Taïwan a proposé lundi de collaborer avec l’Union européenne pour renforcer son approvisionnement en semi-conducteurs face à la pénurie mondiale de puces, dont l’île est un des principaux producteurs. « Taïwan continuera de s’engager avec l’UE et d’autres partenaires démocratiques pour établir un approvisionnement plus solide de biens essentiels comme les semi-conducteurs et le matériel médical », a affirmé la présidente Tsai Ing-wen dans un message vidéo diffusé lors d’une conférence sur la démocratie à Copenhague.

La présidente taïwanaise a également renouvelé son appel à un accord d’investissement croisé entre l’Union européenne et Taïwan, en sommeil depuis des années. Les fonderies de puces de haute technologie taïwanaises comptent parmi les plus grandes et les plus avancées au monde, la Taïwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) étant leader sur ce marché. La semaine dernière, Washington a annoncé faire pression sur ces fabricants pour qu’ils allouent une partie de leur approvisionnement aux constructeurs automobiles américains, très affectés comme d’autres secteurs par la pénurie.

«Des menaces qui pèsent sur la sécurité régionale»

Ce manque de composants électroniques devrait durer encore plusieurs mois, selon des industriels. Le colloque auquel participait Mme Tsai, « le sommet de Copenhague pour la démocratie », est organisé par l’Alliance des démocraties, une organisation fondée par l’ancien patron de l’Otan Anders Fogh Rasmussen, visée en mars par des sanctions de Pékin. Taïwan, qui compte 23 millions d’habitants, est considérée par la Chine comme une province rebelle appelée à rentrer un jour dans son giron, par la force si nécessaire.

« Notre gouvernement est pleinement conscient des menaces qui pèsent sur la sécurité régionale et renforce activement nos capacités de défense nationale pour protéger notre démocratie », a déclaré la présidente lundi. Taïwan « travaille avec ses partenaires mondiaux pour assurer la sécurité et la stabilité dans la région », a-t-elle ajouté. Le président américain Joe Biden doit annoncer prochainement sa stratégie à l’égard de la Chine et les appels se multiplient pour qu’il s’engage publiquement et clairement à défendre militairement Taïwan en cas d’agression chinoise.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Semi-conducteurs: face à la pénurie de puces, Taïwan vient au secours de l’Europe
Huawei mise 8 millions d’euros sur le moteur de recherche français Qwant
Comment des parlementaires américains s’attaquent aux monopoles des GAFA
Le service de livraison français Colis Privé prévoit d’entrer en Bourse sur le marché Euronext
Euro 2021 : la Fédération française de football se lance dans les NFT avec la startup Sorare
Microsoft, Ubisoft, Avatar… focus sur l’E3, le plus grand salon des jeux vidéo au monde
De “petite start-up” à “belle scale-up”: 6 (excellents) conseils pour une start-up… à ne plus suivre pour bien scaler !