Retail & eCommerceStartup

[Services e-commerce] Cityngo veut concurrencer PagesJaunes

Lancé en 2010, Cityngo propose aux petits commerçants locaux (restaurants, hôtels, commerces de prêt-à-porter…) un outil qui centralise une palette de services : site web, vidéos, réseaux sociaux, analyses concurrentielles etc… Le modèle de la start-up repose sur un abonnement à 10€/mois.

Cityngo lance le Cityscore, une note de référence d’un lieu ou d’un commerce sur le web. Ce « label qualité » destiné aux consommateurs leur permet de faire un choix approuvé par la majorité.

Le site compte aujourd’hui plus de 300 commerçants-membres, et fixe ses prévisions à 3000 commerçants fin 2012.
La start-up parisienne, soutenue par Lagardère Active, s’est lancée sur le marché de PagesJaunes, qu’elle défie en proposant une offre à bas coût auprès de la cible de plus de 60 000 commerçants à Paris.

Entretien avec Johann Perathoner, co-fondateur de Cityngo

3 commentaires

  1. Concurrencer Pages Jaunes. L’ambition est grande. Même si d’autres, tels que Google, Webperformances… s’y attaquent déjà. Bon courage pour l’aventure et le challenge. J’espère que les sites que vous proposez aux commerçants sont lisibles sur ipad, pas comme votre site cityingo :-)

  2. L’ambition n’est jamais de trop :)
    Belle idée et service aujourd’hui quasi indispensable pour les commerçants en mal de moyens et de visibilité sur le web.
    Longue vie à CitynGo !

Bouton retour en haut de la page
[Services e-commerce] Cityngo veut concurrencer PagesJaunes
Amazon Prime, le pari risqué mais réussi de Jeff Bezos
PrestaShop tombe dans le giron du groupe italien MBE Worldwide
[Serie B] Smartphones reconditionnés: la startup française CertiDeal lève 15 millions d’euros
Carrefour lance à Paris un magasin 100% autonome inspiré d’Amazon Go
Quelle est l’approche de Joko pour devenir une «super-app» du shopping ?
Retail et eCommerce : les tendances pour 2022 vu de la Californie