ActualitéIsraelTech

Sisense décroche 50 millions de dollars pour accélérer dans l’analyse de données

Le montant

Sisense, une société israélienne spécialisée dans l'analyse de données, vient de lever 50 millions de dollars (environ 46 millions d'euros) dans le cadre d'un tour de table mené par Bessemer Venture Partners. Par la même occasion, l'entreprise annonce qu'Amir Orad rejoint l'entreprise en tant que PDG.

Le concept

Fondée en 2005, Sisense développe des solutions de BI (business intelligence) qui analyse les données récoltées à partir de plusieurs sources afin de les rendre compréhensibles, ce qui passe notamment par la création de tableau et de visualisations.

La société, qui cible les entreprises de toutes tailles, compte Samsung, eBay, Ikea ou encore la chaîne américaine de distribution Target parmi ses clients. Au final, Sisense revendique plus d'un millier de consommateurs dans une cinquantaine de pays.

Le marché

Avec ce nouvel investissement, la société, qui compte plus de 200 employés, veut poursuivre ses efforts en matière d'innovation et se renforcer à l'international. Sisense doit cependant affronter la concurrence de nombreux acteurs sur le marché des offres de business intelligence, comme l'Américain Tableau Software ou le Français BIME, racheté par Zendesk.

PDG : Amir Orad

Bureaux : Tel Aviv (Israël), New York (Etats-Unis)

Création : 2005

Activité : analyse de données

Financement : 50 millions de dollars levés en janvier 2016

Concurrent : Tableau Software

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
Sisense décroche 50 millions de dollars pour accélérer dans l’analyse de données
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies