ActualitéLes levées de fondsMarketing & CommunicationTech

Social media intelligence : Vigiglobe lève 1,1 million d’euros

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La start-up française Vigiglobe vient de lever 1,1 million d’euros auprès de PACA Investissement, Starquest Capital, CPG et Kima Ventures. Elle développe des algorithmes d’intelligence artificielle pour analyser et comprendre ce qui se passe sur le Web social. Elle revendique couvrir chaque jour plusieurs millions de messages diffusés sur les différentes plates-formes pour le compte des marques qui souhaitent bénéficier de solutions dans les domaines de gestion de la relation client, la social TV ou encore connaître les tendances.

Partenaire technologique de Twitter

« Ce soutien financier et stratégique va nous permettre de franchir de nombreuses étapes, notamment d’améliorer encore notre interface en y ajoutant de nouvelles fonctionnalités en matière d’intelligence artificielle issues de notre R&D, de compléter notre offre SaaS, de recruter de nouveaux talents et de développer notre présence commerciale tant sur le plan géographique que sectoriel » explique Laurent Dehasse, Président de Vigiglobe.

Plusieurs indicateurs permettent de fournir des analyses : analyse de sentiment, croisements sociodémographiques, classification des thématiques abordées… La société fait d’ailleurs partie des quelques start-ups reconnues par Twitter comme « technology partner » aux côtés de Dataminr, ScribbleLive ou encore Storify.

Plus largement, elle se positionne sur le secteur du social media intelligence. Sur ce marché, on compte aussi, en France, Linkfluence, qui a levé 3,5 millions d’euros en septembre 2013, puis 3 millions d’euros en mars tout en rachetant TrendyBuzz. Figure également Synthesio qui a levé 14 millions d’euros en mars.

Utilisée par « The Voice » au Québec

Fondée en 2011, Vigiglobe compte parmi ses clients des marques, des groupes médias, des cabinets d’études de marché ou des institutions publiques. Selon son site Internet, sa solution a ainsi été utilisée lors du débat entre les candidats à la présidence de la Commission européenne en mai, pour analyser les discussions des internautes sur les réseaux sociaux, dans plus de 15 langues différentes, via le fil #TellEUROPE.

Elle est également utilisée par l’émission « La Voix », version québécoise « The Voice ». Les producteurs peuvent ainsi obtenir une analyse en temps réel des discussions générées autour de l’émission et interagir avec leur audience.

Dotée d’un siège social et d’un centre de recherche et développement – elle collabore avec l’INRIA et des universités européennes. Vigiglobe dispose aussi de bureaux à Londres et Bruxelles.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
Social media intelligence : Vigiglobe lève 1,1 million d’euros
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?
[Série A] Cryptomonnaies : Flowdesk lève 30 millions de dollars auprès d’Eurazeo, ISAI, Ledger et Coinbase

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media