ActualitéTV

[Social Media Mag #12] Marie Amélie Putallaz, Le Figaro : « un follower n’est pas forcément un lecteur »

Les interactions avec les internautes peuvent permettre à un journal de faire de la co-création de valeur selon Marie Amélie Puttalaz, responsable social media au journal Le Figaro

Douzième épisode du Social Media Mag, le rendez-vous qui décrypte les campagnes et la stratégie social media des marques. Cette semaine, FrenchWeb reçoit Marie Amélie Putallaz, responsable social media pour Le Figaro.

 



[Emission sponsorisée par Netino]

 

SENFW_JMANI

L’avis de Jérémie Mani, PDG de Netino, société spécialisée dans la Modération sur le Web et les réseaux sociaux :

Le Social Media Mag n’avait pas encore donné la parole à un media de la presse écrite ; et cela aurait été dommage de ne pas le faire. En effet, seuls les medias d’actualité peuvent aujourd’hui se targuer de recueillir – chaque jour- plusieurs milliers d’interactions avec les membres de leur communauté (simples lecteurs, abonnés, fans…) sur leur site web, leur page Facebook ainsi que Twitter.

Paradoxalement, la difficulté ne tient pas tant à la volumétrie des commentaires à gérer qu’au besoin de tirer un bénéfice éditorial de tous ces avis exprimés. Certaines contributions sont réellement pertinentes, donnent un angle nouveau à l’article, complète le travail du journaliste. Mais elles sont noyés dans une masse d’avis plus neutres ou plus anecdotiques.  Pour rédiger jusqu’à 15 articles par semaine, basés sur l’opinion de sa communauté, l’équipe Social Media du Figaro doit donc en permanence trier des milliers de nouveaux commentaires … Un vrai travail de chercheur d’or !

L’enjeu en vaut la chandelle car l’animation de communauté est clé dans la course à l’audience que se livrent les grands medias. Plus d’audience rime avec plus d’inventaires publicitaires. Or il faut savoir que Google (via notamment Google news) apporte en moyenne 40% de l’audience d’un tel site. Développer son nombre de fans sur Facebook, pour espérer les transformer en lecteurs réguliers est une piste pour réduire la dépendance à Google. Fidéliser ses lecteurs via une communauté dynamique, qui prend l’habitude de débattre sur tous les sujets d’actualité, en est une autre. Dans un contexte de baisse des ventes « papier », avoir une stratégie social media clairement définie est devenu indispensable. De là à présager que les réseaux sociaux contribueront à une sortie de crise de la presse? Beaucoup y croient !

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Social Media Mag #12] Marie Amélie Putallaz, Le Figaro : « un follower n’est pas forcément un lecteur »
Innovation de rupture: le fonds pour l’innovation n’a rempli que 20% de ses objectifs l’an passé
En France, les levées de fonds en cryptoactifs se raréfient
[Webinar] Simplifier la gestion produit tout en respectant les contraintes légales
Health Tech : Hoppen acquiert Cineolia pour poursuivre la digitalisation des établissements de santé
Pourquoi la 5G enflamme tant les débats?
Beyoncé, nouvelle source d’inspiration pour les communicants?