ActualitéArts et Culture

SoundCloud signe un accord de licence avec Warner Music

SoundCloud vient de signer un accord de licence avec Warner Music, qui devient de facto la première major du disque à signer avec la start-up allemande. Avec ce partenariat, la plate-forme de streaming de sons qui revendique 175 millions d’utilisateurs uniques chaque mois versera des droits à la maison de disque dès qu’un de ses titres sera joué via son service gratuit financé par son programme publicitaire « On SoundCloud » lancé en août, ou sur son service à souscription payante qui devrait être lancé courant 2015.

« Nous espérons générer des revenus importants pour Warner et ses artistes dans les mois et les années à venir sur la base de notre offre publicitaire et notre service d’abonnement qui apportent de la valeur réelle de l’industrie » déclare Alexander Ljung, PDG de SoundCloud. Le Wall Street Journal affirme de son côté que Warner prendrait même une part minoritaire « de 3% à 5% » dans la capital de l’entreprise.

Cette annonce survient alors que SoundCloud aurait affiché une perte de 23 millions de dollars en 2013, contre 12,4 millions en 2012. En recherche de revenus, la start-up qui a levé 60 millions de dollars cette année, avait lancé des offres professionnelles de 3 ou 9 euros mensuels offrant notamment davantage d’espaces de stockage.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
SoundCloud signe un accord de licence avec Warner Music
Vinted poursuit sa conquête de l’Europe avec le rachat de son concurrent United Wardrobe
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale
Alchimie cherche des fonds du coté d’Euronext Growth
Quelle est cette startup que s’arrachent les investisseurs français?
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars