ActualitéAmérique du nordArts et CultureBusinessInvestissementsLes levées de fonds

SoundHound, ancien rival de Shazam, lève 50 millions de dollars pour devenir une licorne

Le montant

La société américaine SoundHound, spécialisée dans les assistants intelligents à commande vocale, a bouclé un tour de table en novembre dernier de 50 millions de dollars. Les investisseurs n’ont pas été dévoilés. L’information était restée confidentielle mais elle a finalement été révélée par PitchBook qui s’est procuré un document relatif à cette opération. Avec ce tour de table, SoundHound atteint une valorisation d’un milliard de dollars, ce qui fait donc entrer l’entreprise dans le cercle prestigieux des licornes.

Le marché

Fondée en 2005 par James Hom, Keyvan Mohajer et Majid Emami, SoundHound développait au départ une application intelligente capable d’identifier le titre d’une chanson en quelques secondes. Le concept de la société se rapprochait ainsi sensiblement de Shazam, société londonienne rachetée par Apple en décembre dernier pour 400 millions de dollars, bien loin de sa valorisation d’un milliard de dollars atteinte lors de son tour de table de 30 millions de dollars en février 2015.

Pendant que Shazam voyait sa valorisation chuter irrémédiablement, SoundHound, de son côté, développait un assistant vocal pour les iPhone et les smartphones fonctionnant sous Android. Cette application a été l’aboutissement d’une dizaine d’années de recherche et développement. Lancée en mars 2016, cette solution se positionne face à des assistants intelligents, comme Siri d’Apple sur les iPhone et les iPad, Google Assistant sur l’application de messagerie Allo ou encore Bixby, l’assistant virtuel conçu pour les smartphones de Samsung.

Baptisé «Hound», cet assistant vocal s’appuie sur une intelligence artificielle basée sur la voix afin de comprendre des requêtes de plus en plus complexes, de manière à ce que les questions soient de plus en plus spécifiques. Ainsi, les utilisateurs de Hound ont tendance à poser des questions de plus en plus longues à l’assistant vocal qui est mesure de comprendre plusieurs points de données dans une requête.

Dans la lignée de Hound, SoundHound a ensuite lancé «Houndify», une plateforme pour injecter de l’intelligence conversationnelle dans des produits comme des robots, des appareils ménagers ou même des voitures, et ainsi les commander à partir de la voix. Houndify permet à la société d’élargir son champ d’action pour concurrencer les enceintes intelligentes Amazon Echo ou Google Home.

Les objectifs de la Start-up

Avec ce nouveau tour de table, SoundHound prévoit de poursuivre son développement pour améliorer ses solutions d’assistance vocale. Selon Gartner, 75% des foyers américains utiliseront un assistant domestique, ce qui représente un potentiel conséquent pour les acteurs du secteur.

SoundHound : les données clés

Fondateurs : James Hom, Keyvan Mohajer et Majid Emami
Création : 2005
Siège social : Santa Clara (Californie)
Activité : assistants intelligents à commande vocale
Financement : 50 millions de dollars en novembre 2017

Bouton retour en haut de la page
SoundHound, ancien rival de Shazam, lève 50 millions de dollars pour devenir une licorne
Face aux géants du streaming, WarnerMedia fusionne avec Discovery pour 43 milliards de dollars
NFT: les enchères d’œuvres numériques débarquent en France
Cloud: comment la France veut s’émanciper des géants américains
CarTech: le groupe Stellantis s’allie au fabricant de produits électroniques Foxconn
Axa
Cyberattaque: Axa Partners victime d’un rançongiciel en Asie
Retail: le Français Ankorstore lève 84 millions d’euros auprès de Tiger Global et Bain Capital