Les Experts

Spacebook 2012 par Hervé Kabla Founder & CEO Blog Angels

Nous sommes le 22 octobre 2012. Il est 22 heures à Paris. Steve Jobs vient d’ache- ver sa Keynote. Une fois encore, c’est un succès, avec l’annonce de l’iSpace, la première tablette tactile dotée d’une interface 3D (port de lunettes 3D requis). Le résultat est éblouissant. Doté de son iGlove, l’utilisateur de l’iSpace peut plonger sa main au travers de l’écran, pour saisir les applications qu’il veut lancer, jouer, feuilleter les pages d’un livre.

Plus de 2 500 000 fans de la marque ont préacheté leur iSpace sur la boutique Apple, ce qui en fait le produit ayant connu le plus grand succès avant sa sortie. On prévoit qu’il dépassera les ventes de l’iPhone et l’iPad (respectivement 1.4 Md et 250 M d’unités) réunis en moins de 2 ans.

Mais le succès de l’iSpace, c’est aussi le fruit de la collaboration entre Apple et Facebook. Les deux sociétés se sont rapprochées, depuis que Google a racheté Adobe, et que Microsoft, après une nouvelle tentative de rachat de Yahoo, se soit rabattu sur Squitter, le réseau social-mobile-temps réel lancé en février 2009, suite au rachat de Foursquare par Twitter.

Cette collaboration Apple / Facebook a donné naissance à SpaceBook, le premier réseau social universel 3D. SpaceBook, c’est l’interface 3D de Facebook : une expérience utilisateur saisissante, que Jobs a su communiquer à la salle. Doté de 2 caméras latéralement opposées (vision stéréo), l’iSpace filme en 3D et rediffuse un flux vidéo 3D.

Grâce à cette combinaison, on peut filmer son cheval en 3D, uploader la vidéo 3D obtenue sur Spacebook, puis proposer à ses amis de caresser l’animal avec un iGlove.
Bien entendu, d’autres usages sont envisagés. Dassault Systèmes s’annonce in- téressé par les fonctionnalités collaboratives 3D offertes par l’iSpace et SpaceBook. Endemol s’est dit prêt à rediffuser des versions 3Disées des contenus de l’INA, dans le cadre de son émission “les enfants de la 3D”.

L’iSpace et SpaceBook, c’est aussi une nouvelle forme de communication, en diffusant le flux vidéo 3D en temps réel. Envie de tater le ballon du fiston avant le coup d’envoi de son match de minimes ? Rien de plus simple, il suffit d’enfiler l’iGlove et de “pénétrer” à l’intérieur de l’iSpace en train de filmer le ballon.

Seule ombre au tableau, les volumes de données produits par ces applications 3D temps réel : Orange a d’ores et déjà annoncé une hausse de 30% sur les tarifs Origami iSpace.

Quant à Free Mobile, il attend la version d’Androi3d, annoncée pour début 2013 par Google.


Vous pouvez vous préinscrire pour télécharger le livre blanc participatif.
Vous pouvez retrouver l’Internet Managers Club, ainsi que sur Twitter, twitter.com/IMCFrance et bien sur par mail: fondateurs@internetmanagersclub.com

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This