ActualitéArts et CultureLes levées de fonds

Spotify aurait levé 250 millions de dollars selon le Wall Street Journal

Nouveau rebondissement dans le secteur de la musique en ligne. Alors que Deezer annonçait il y a une semaine avoir franchit les cinq millions d’utilisateurs dans le monde et, hier, son lancement sur le marché américain dès 2014, la concurrence s’intensifie avec son rival suédois.

Spotify aurait en effet levé 250 millions de dollars selon le Wall Street Journal, ce qui porterait la valorisation totale de l’entreprise à 4 milliards de dollars. Le fonds Technology Crossover Ventures aurait dominé ce tour de table. Cette société de capital risque avait déjà investi 200 millions de dollars sous forme d’obligations convertibles dans Netflix, le service leader de la vidéo à la demande (films, séries…) aux Etats-Unis en 2011. Habituée des contenus en ligne donc, elle détient également dans son portfolio de grands noms de l’Internet comme Cnet, Electronic Arts Inc, Groupon ou Facebook.

spotify-ipad

Le journal américain précise que l’objectif de cette nouvelle impulsion n’est autre que de renforcer l’internationalisation de Spotify, notamment avec une implantation au Japon. La société, qui fait valoir la viabilité de son modèle économique comme alternative crédible aux supports physiques en terme de monétisation, aurait dépassé les 550 millions de dollars en 2012 de revenus, soit plus du double que les 250 millions générés en 2011.

Au delà du duel Deezer-Spotify, les deux plateformes doivent toutes deux faire face à la concurrence de nombreux compétiteurs dont Pandora, qui a annoncé hier 180 millions de dollars de chiffres d’affaires pour le seul troisième trimestre, pour plus de 70 millions d’utilisateurs, ou encore d’iTunes édité par Apple.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Spotify aurait levé 250 millions de dollars selon le Wall Street Journal
Buy now, pay later: soutenue par Amazon, la startup indienne Capital Float lève 50 millions de dollars
Le jour où j’ai appris la date de la mort de ma startup
Bonsoirs: comment Nicolas Morschl a lancé sa DNVB de linge de maison
esport
Sept studios indépendants de jeu vidéo lèvent 100 millions d’euros pour fonder un nouvel éditeur
Swan
Banking-as-a-Service: la FinTech Swan lève 16 millions d’euros auprès d’Accel
10 ans après son arrivée en France, Outbrain veut devenir l’alternative des GAFA auprès des éditeurs et des annonceurs