Actualité

Spotify renforce la recommandation pour ses 20 millions d’utilisateurs

Dans le cadre d’une conférence organisée à New-York et live streamée à Paris, le service de streaming musical a levé le voile sur une batterie de nouvelles fonctionnalités, destinée à renforcer la recommandation, la découverte et l’interaction sur sa plateforme.

Parmi ces nouvelles options, dont le lancement officiel est prévu dans quelque semaines, on retrouve :

  • Un nouvel onglet « s’abonner », qui permettra aux internautes de s’abonner aux profils de leurs amis mais également aux comptes d’artistes, de médias et de personnalités et de savoir ce qu’ils écoutent et aiment en temps réel. Des artistes comme C2C, Oxmo Puccino, Metallica et des personnalités comme Barack Obama et Michel Denisot participent à cette opération.
  • L’onglet « découverte », entend, quant à lui, proposer des suggestions musicales personnalisées et adaptées aux goûts des utilisateurs.
  • L’onglet « Collection », donnera, pour sa part, la possibilité aux internautes de sauvegarder la musique qu’ils aiment et qu’ils souhaitent écouter plus tard.
  • Des alertes mobiles avertiront des sorties de nouveaux albums.
Présent dans 17 pays, Spotify a par ailleurs annoncé avoir passé le cap des 20M d’utilisateurs, dont 5M d’abonnés payants. 1M d’entre eux se situeraient aux Etats-Unis.

 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Spotify renforce la recommandation pour ses 20 millions d’utilisateurs
Huawei: en Alsace, l’ouverture de sa première usine hors de Chine se précise
Comment Twitter veut permettre à ses utilisateurs de monétiser leurs contenus
Téléphonie d’entreprise : Ringover lève 10 millions d’euros auprès d’Expedition Capital
Valorisé à près d’un milliard de dollars, le réseau social Clubhouse passe à la vitesse supérieure
Portée par sa « stratégie de diversification », Apple devient la marque la plus valorisée au monde
YouStock lève 2,3 millions d’euros auprès de First Risk Capital et Bpifrance