ActualitéArts et CultureCrowdfundingObjets connectésTech

[Start-up BizDev] Scality signe avec HP, Keecker passe à la commercialisation…

scalityUne semaine après avoir été récompensée lors de la cérémonie du Top 250 des éditeurs de logiciels organisée par le Syntec Numérique dans la catégorie « innovation », la start-up Scality,  vient de signer un accord de distribution avec HP. Elle fournit des solutions de stockage à l’échelle de péta-octet.

« La demande du marché pour le stockage à architecture logicielle est claire. Les clients de HP et de Scality ont besoin de réponses concrètes à la croissance exponentielle des besoins de stockage, et nous avons travaillé en étroite collaboration pour développer une excellente solution » explique Erwan Menard, directeur général chez Scality. « Depuis plus de quatre ans, HP et Scality coopèrent avec succès sur des sites clients aux États-Unis, en Europe et au Japon. Au total, plus de 50 péta-octets ont déjà été installés. Ensemble, nous avons mené à bien des déploiements pour Comcast, Time Warner Cable, Daily Motion, RTL2, SFR, Telenet, eTF1 et de nombreuses autres sociétés. Avec l’annonce d’aujourd’hui, nous sommes très heureux de monter notre partenariat d’un cran. »

Interview de Giorgio Regni, CTO de Scality, dans le reportage sur le Top 250 du Syntec Numérique :

keecker

Frenchweb vous parlait en mai dernier de la start-up Keecker, qui développe un robot se déplaçant de façon autonome dans la maison, et fonctionnant sous Android. La jeune société avait alors levé des fonds auprès de Xavier Niel et de Jacques-Antoine Ganjon notamment. « En plus des capitaux, Kima (le fonds de Xavier Niel et Jeremie Berrebi) et Jacques-Antoine Granjon nous ont apporté des avis, des conseils et un réseau important. Je suis en contact assez régulier avec eux et prends leurs remarques très au sérieux. Enfin, ils nous offrent une crédibilité vis-à-vis de nos partenaires industriels et financiers, un autre atout pour une start-up qui est jeune, donc risquée par définition » explique à Frenchweb Pierre Lebeau, PDG et fondateur.

Désormais, Keecker vient de lancer une campagne sur la plate-forme de financement participatif Kickstarter. Si les internautes peuvent contribuer à partir de dollar, ils peuvent d’ores et déjà acquérir le robot pour des « participations » supérieures. Son objectif 100 000 dollars a déjà été franchit.

« Le crowdfunding, Kickstarter plus particulièrement offre la possibilité de comprendre et tester le marché. Dans notre cas, nous inventons pas uniquement un objet, mais une nouvelle catégorie de produit: personne n’a jamais eu vu ou eu un produit tel que le nôtre. Kickstarter avec ses membres précurseurs va nous permettre de rencontrer nos clients et de lancer notre produit dans le monde entier dès le départ. Nous espérons réunir un maximum de fans et enthousiastes et atteindre au minimum les 100 000 dollars de ventes » ajoute Pierre Lebeau.

En savoir plus : Keecker, le robot autonome français, convainc Niel et Granjon : « Nous voulons en faire le futur compagnon de la maison »

logo_bimeLa start-up montpelliéraine BIME a procédé à une refonte de sa plate-forme de cloud business intelligence. « Le cœur de notre V6 – parmi les applications JavaScript les plus complexes – garantit aux utilisateurs de BIME d’être toujours à la pointe de ce qui peut s’exécuter dans un navigateur » explique Nicolas Raspal, directeur technique et co-fondateur.

Pour en savoir plus : [Frenchweb Tour Montpellier] Interview de Rachel Delacour, cofondatrice de BIME

CrowdfundingSuite à l’entrée en application des décrets d’application sur l’encadrement de l’activité du crowdfunding le 1er octobre, la plate-forme d’investissement en capital Anaxago vient d’obtenir le statut de Conseiller en investissements participatifs (CIP), instauré par la réforme, tout comme Wiseed et Sowefund.

withingsSpécialisée dans les objets connectés, Withings a annoncé la compatibilité de ses produits avec HealthKit, l’application d’Apple dédiée à la santé. « Les utilisateurs pourront avoir leurs données automatiquement téléchargées dans l’application santé de la marque à la pomme » explique la société.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This