ActualitéAsieRetail & eCommerceStart-up ConceptStartup

[Start-up Concept] Packmanz: avec l’économie collaborative, fini le surplus de poids en avion

Packmanz, une start-up sud-coréenne, suit la tendance du collaboratif. Pour éviter de payer un supplément bagage, Byeon Yoon Ji et Kim Min Woo ont créé ce service de partage de valises en février 2014.  Lorsqu’un utilisateur aux valises peu remplies prend l’avion, il renseigne le site de ses points de départ et d’arrivée. D’autres passagers peuvent alors louer l’espace disponible et y déposer leurs affaires le temps d’un vol. Ce service est disponible dans le monde entier. « Durant mon voyage pour Paris, j’avais de l’espace en trop dans mon bagage, alors je l’ai loué à des personnes qui n’avaient plus de place. Pour 23kg j’ai touché presque 500 dollars », racontait Byeon Yoon Ji à L’Obs durant salon Le Web 2014.

La livraison d’achats en ligne entre particuliers

Packmanz propose également à sa communauté une livraison à moindre prix. Pour ses achats en ligne, l’utilisateur de Packmanz peut suivre le même chemin. Si un membre est proche de l’endroit de vente, il prendra alors le colis dans ses valises en cas de déplacement, et le livrera à l’aéroport ou directement à domicile. Pour garantir la livraison, le transporteur n’est payé qu’une fois le produit bien entre les mains de l’acheteur. Packmanz n’est pour le moment qu’en version bêta mais devrait lancer une version finie en début d’année. Ce service n’est pas sans rappeler Globshop, une start-up française qui propose également la livraison entre particuliers.

Fondateurs: Byeon Yoon Ji et Kim Min Woo

Date de création: février 2014

Société basée en: Corée du Sud

Effectif: 6 personnes

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Camille Adaoust

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

    1. En effet… et pas seulement pour de l’illicite, pour du dangereux aussi. Je ne veux pas être dans un avion où une personne a loué à un inconnu une partie de sa valise..

[Start-up Concept] Packmanz: avec l’économie collaborative, fini le surplus de poids en avion
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link