ActualitéInvestissementsLes levées de fonds

Le financement des start-up américaines au plus haut depuis 2001, à 47,3 milliards de dollars

A la conquête de l’ouest ! Aux Etats-Unis, le financement des start-up semble avoir repris des couleurs si l’on en croît une étude de CB Insights. Selon la société, le financement total des start-up américaines a atteint les 47,3 milliards de dollars (40,6 milliards d’euros) en 2014. Il s’agit du plus haut niveau atteint depuis 2001, avant la bulle Internet (36,2 milliards de dollars à l’époque). Au final, 3 617 opérations ont été réalisées l’an passé.

Ce chiffre comprend toutes les opérations financement, qu’il s’agisse de capital-risque, des hedges funds ou même des fonds souverains. Ce niveau n’indique cependant rien sur la qualité ou la viabilité des projets en soit, il n’est qu’un thermostat reflétant l’activité du financement des entreprises.

Le mobile s’envole

Autre enseignement: l’essor du mobile. Le secteur a vu ses financements bondir de 109% en 2014, à 3 milliards de dollars, notamment grâce aux méga-opérations comme celles de Uber ou encore Snapchat. Il existe en effet une forte variance statistique: si 70% des deals réalisés dans le mobile l’ont été en amorçage (série A), les grosses opérations, en stade avancé (série D ou plus), ont cristallisé 58% des montants levés.

Au final, parmi les fonds les plus actifs figurent notamment New Enterprise Associates, Andreessen Horowitz, Kleiner Perkins Caufield & Byers, Google Ventures, Khosla Ventures, SV Angel ou encore Sequoia Capital et Accel Partners.

graph
Investissements en VC et évolution du volume d’opérations selon les trimestres. Source : CB Insights.
Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le financement des start-up américaines au plus haut depuis 2001, à 47,3 milliards de dollars
Livraison : la rapidité n’est pas le premier critère du consommateur
Cashfree
FinTech: l’Indien Cashfree lève 35,3 millions de dollars auprès d’Apis Partners et Y Combinator
La croissance d’Aramis Auto soutenue par le marché de l’occasion
Commission sur les applications: Apple fait une nouvelle concession
[Webinar] Comment simplifier vos processus et réduire vos coûts grâce à la signature électronique ?
Walmart achète des actifs de JoyRun pour compléter son service de livraison