ActualitéAsieLes levées de fondsServices

Stayzilla, grand rival de Airbnb, lève 20 millions de dollars

Les Indiens vont-ils à leur tour bouder les hôtels pour privilégier les nuitées dites «alternatives»? C’est ce que semble indiquer la dernière levée de fonds de 20 millions de dollars réalisée par la start-up indienne Stayzilla. La société se positionne entre AirbNb -qui est aussi implanté en Inde-, et l’hôtellerie traditionnelle. A ce jour, 22 000 chambres sont référencées sur son site, dont 36% en location auprès de particuliers, comme la start-up américaine.

Alors que cette part de location de particulier ne représentait seulement que 5% il y a un an, le leader américain a donc peut-être du souci à se faire. Contrairement à son rival de la côte Ouest, Stayzilla propose en plus un service de conciergerie pour faciliter les arrivées et départs des voyageurs.

Près de 700 employés en 2015

Côté modèle économique, le site applique un pourcentage de commission sur chaque réservation effectuée. «Les nuitées alternatives ont explosé l’an passé», a déclaré Yogendra Vasupual, le CEO de Stayzilla. Autre particularité du marché, plus de 10% du trafic du site provient de connexions mobiles. Mais le site ne dispose pas encre d’application native. Elle compte pour cela sur ses nouveaux développeurs, et doubler ses effectifs de 350 personnes.

Le tour de table s’est effectué avec Nexus Venture Partners et l’investisseur historique Matrix Partners. Le société en est a sa troisième levée de fonds depuis sa création en 2010, la première à 500 000 dollars en 2012 et la seconde en octobre 2013 sur un montant non révélé. La société est présente dans 4 000 villes du pays au 1,2 milliard d’habitants.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This