ActualitéMedia

[Streaming] La cour de cassation confirme la condamnation de Radioblog

Selon une information d’Electron Libre, le site Radioblog vient de perdre son procès contre les ayants droit.En effet, la SPPF aurait annoncé le rejet du pourvoi du site de streaming par la cour de cassation.

Pour rappel, les fondateurs de RadioBlog avaient été condamnés en 2009 à un an de prison avec sursis, 10 000 € d’amende et plus d’1 M€ de dommages et intérêts aux producteurs de disques pour avoir diffusé en streaming près de 300 000 titres sur radioBlogClub.fr. Une décision confirmée par la cour d’appel en mars 2011, qui avait seulement ramené la peine de prison avec sursis de 12 à 9 mois mais avait confirmé les 10 000 € d’amende et le million d’euros de dommages et intérêts.

En disparaissant des radars en 2009 Radioblog a donné naissance à Deezer, société française qui se porte bien si l’on en juge par sa toute récente levée de 100 M€.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. « En disparaissant des radars en 2009 Radioblog a donné naissance à Deezer, société française qui se porte bien si l’on en juge par sa toute récente levée de 100 M€. »

    Petite confusion, c’est blogmusik qui a donné naissance à Deezer, et c’était bien avant 2009 :)

  2. Quand on sait que Deezer n’était à l’origine pas plus légal que Radio.blog (à l’époque ça s’appelait Blogmusic), ça fait sourire.

Bouton retour en haut de la page
[Streaming] La cour de cassation confirme la condamnation de Radioblog
Buy now, pay later: soutenue par Amazon, la startup indienne Capital Float lève 50 millions de dollars
Le jour où j’ai appris la date de la mort de ma startup
Bonsoirs: comment Nicolas Morschl a lancé sa DNVB de linge de maison
esport
Sept studios indépendants de jeu vidéo lèvent 100 millions d’euros pour fonder un nouvel éditeur
Swan
Banking-as-a-Service: la FinTech Swan lève 16 millions d’euros auprès d’Accel
10 ans après son arrivée en France, Outbrain veut devenir l’alternative des GAFA auprès des éditeurs et des annonceurs