ActualitéAmérique du nordFinTechRetail & eCommerceStartupTech

Stripe, 150 millions de dollars pour s’étendre à l’international

  • Stripe édite une infrastructure de paiement à destination des e-commerçants pour leurs sites Internet, leurs marketplaces ou leurs applications mobiles.
     
  • Avec ce tour de table, la start-up californienne atteint une valorisation de 9 milliards de dollars.
     
  • La société revendique 130 devises et une présence dans 25 pays, dont la France depuis juin dernier.

 

Le montant

La start-up californienne Stripe, spécialisée dans le paiement pour les entreprises et les entrepreneurs, vient de lever 150 millions de dollars en série D. Ce tour de table a été dirigé par CapitalG (le nouveau nom de Google Capital) et General Catalyst Partners. Sequoia Capital et des investisseurs historiques, dont l’identité n’a pas été dévoilée, ont également pris part à l’opération.

Celle-ci porte à 440 millions de dollars le montant total levé par l’entreprise depuis sa création. Avec ce tour de table, la start-up atteint une valorisation de 9 milliards de dollars, soit 4 milliards de plus par rapport à l’été 2015.

Le marché 

Fondée en 2010 par John Collison et Patrick Collison, Stripe édite une infrastructure de paiement à destination des e-commerçants pour leurs sites Internet, leurs marketplaces ou leurs applications mobiles. Son modèle économique repose sur le prélèvement de deux commissions : l’une fixe (0,25 dollar par transaction) et l’autre variable (1,4% du montant). 

La société revendique 130 devises et une présence dans 25 pays, dont la France depuis juin dernier. Elle compte notamment Adidas, Slack, Medium, Yelp ou encore la NFL parmi ses clients. Sur le marché du paiement en ligne, elle tente de s’imposer dans un secteur très concurrentiel, face à des acteurs internationaux, à l’image du Français HiPay, du Néerlandais Adyen ou encore PayPal.

Outre ses services de paiement, Stripe développe également des fonctionnalités pour se positionner comme une plateforme de services financiers. Le concept de la plateforme permet en effet à l’entreprise d’augmenter ses marges et d’augmenter ses points de contact avec ses clients. 

Les objectifs de la Start-up

Ce nouvel investissement doit permettre à Stripe de renforcer son offre d’outils à destination des développeurs en créant une suite de logiciels pour les entreprises en ligne. La start-up basée à San Francisco souhaite également accélérer son expansion à l’échelle internationale, ce qui passera par un renforcement des effectifs à travers le monde.

Fondateurs : John Collison et Patrick Collison

Lancement : 2010

Siège social : San Francisco

Activité : paiement en ligne

Financement : 150 millions de dollars levés en novembre 2016 

Lire aussi : La licorne Stripe part à la conquête du marché français

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Stripe, 150 millions de dollars pour s’étendre à l’international
Innovation de rupture: le fonds pour l’innovation n’a rempli que 20% de ses objectifs l’an passé
En France, les levées de fonds en cryptoactifs se raréfient
[Webinar] Simplifier la gestion produit tout en respectant les contraintes légales
Health Tech : Hoppen acquiert Cineolia pour poursuivre la digitalisation des établissements de santé
Pourquoi la 5G enflamme tant les débats?
Beyoncé, nouvelle source d’inspiration pour les communicants?