ActualitéBusinessComMediaStartupStartup du jourTech

Swarmbird mise sur le live-tweet en mode collaboratif

Créée en février 2016, mais proposée au grand public en juillet 2016, Swarmbird a été fondée par Fabien Samour, Thomas Brouwer, Antoine Turmel et Antoine Verney. L'outil permet de gérer un compte Twitter à plusieurs lors d'un événement. Un rédacteur en chef est nommé pour vérifer les informations tweetées et gérer la ligne éditoriale du compte pendant des live tweets. Plus de détails avec Fabien Samour, cofondateur de Swarmbird.

FrenchWeb: Quel problème résout Swarmbird?

fabien-samour-swarmbirdFabien Samour, cofondateur de Swarmbird: Nous avons créé Swarmbird pour répondre à une problématique simple: comment optimiser la couverture d’un événement sur twitter tout en étant plusieurs à travailler sur le même compte et ce, sans partager le mot de passe. L’idée est venu en constatant sur le terrain la difficulté et les couacs que cela représentait d’ouvrir les accès d’un compte twitter à plusieurs personnes. Que ce soit pour l’orthographe, les oublis de hashtag, la qualité rédactionnelle, la pertinence des médias et surtout pour éviter les erreurs avec les comptes persos, le drame du tweet fail qui ruine tous vos efforts et l’image de marque du compte administré, par rebond celle de votre événement, entreprise ou personnalité.

Quelle est votre proposition de valeur?

En utilisant Swarmbird, une team social média opère plus sereinement pour couvrir tout type d’événement, que ce soit des conférences, du sport, suivre un politique tout au long de l’année. Car toutes les contributions sont relues par un «rédacteur en chef» du compte et ce avant publication sur Twitter. Cela permet de multiplier les points de vue, de couvrir plusieurs espaces en même temps. Swarmbird assure aussi la présence automatique du ou des # validés par l’administrateur, un plus pour la visibilité et un vrai souci en moins pour les rédacteurs, plus d’erreur ou d’oubli possible. L’administrateur du compte peut également, au besoin, ajouter ou supprimer des médias aux contributions selon leurs pertinences afin d’augmenter l’engagement et l’aspect qualitatif des live tweets produits. Bonus, à la fin du live tweet, il est possible d’en télécharger l’archive textes, photos et vidéos.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions? 

Toutes structures comme les agences de communication, l’événementiel, les médias, les politiques qui ont besoin de produire en mobilité, du contenu à plusieurs sur un compte Twitter tout en gardant un droit de validation et de garantir la sécurité du compte. Par exemple, lors du Web2Day 2016, événement tech qui a eu lieu à Nantes, ce sont 25 community managers qui live tweetaient les 196 conférences réparties dans trois salles différentes. Les organisateurs ont déployé Swarmbird et ainsi pu avoir l’esprit tranquille sur la qualité du live tweet sans procéder aux corrections à postériori.

Des médias comme Presse Océan qui ont couvert les manifestations contre la loi travail à Nantes l'utilisent aussi. Avec ses journalistes répartis le long des cortèges, ils ont pu apporter plus d’informations en live tout en sachant que l’administrateur corrigerait les contributions et pourrait au besoin vérifier l’information avant de la publier ou non sur le compte du média. Ce qui nous a permis d’être sélectionné pour rejoindre OFF7 l’accélérateur de start-up du Groupe Ouest-France.

Quel est votre plan de développement?

Nous allons au fur et à mesure apporter de nouvelles fonctionnalités à l’outil, pour le rendre plus complet et pertinent pour le live tweet. Il est aussi prévu qu’une partie de l’équipe passe à temps pleins pour accélérer les développements et la commercialisation avec l’objectif de sortir la version anglaise au début 2017 et lancer Swarmbird à l’international.

Quels sont vos enjeux?

Les enjeux pour Swarmbird sont de se faire connaître et reconnaître comme étant LA solution de live tweet multi-contributeurs auprès de nos cibles:

  • les rédactions médias (journaux, radios, TVs);
  • les organisateurs d’événements (sports, conférences, festivals…);
  • les services communication d’entreprises;
  • les politiques et personnalités.

 

Nous commençons tout juste la commercialisation de Swarmbird, donc l’objectif est d’acquérir des clients, de les fidéliser, qu’ils nous remontent leurs besoins, d’y répondre et que cela bruisse dans les salons.

En terme de RH, nous aurons des besoins en communication et force de vente. Pour cela nous étudions la mise en place d’un réseaux de CM indépendants utilisateurs de Swarmbird et s’ils le souhaitent être prescripteur de l’outil.

Qui sont vos concurrents?

Sous la forme de notre webapp nous n’avons à proprement parlé pas de concurrent très identifié. On peut citer Tweetdeck qui permet le multi-contributeur, mais il n’existe pas en version mobile, les contributeurs doivent avoir leur propre compte Twitter, il n'est pas possible d'extraire une archive de votre live tweet, les # ne sont pas automatiques et la confidentialité du compte (DM, notification) n’est pas assuré ce qui dans certaines utilisations peut-être problématique, je pense aux comptes de politiques et personnalités.

[tabs]

[tab title= »Swarmbird : Les données clés »]

Fondateurs : Fabien Samour, Thomas Brouwer, Antoine Turmel et Antoine Verney

Date de création : février 2016

Levée de fonds : aucune

Capital : 4000 euros

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi: Jean-Marie Colombani (Slate): «Mon obsession est de diversifier les sources de revenus» 

[tabs]

[tab title= « Semaine Spéciale Media »]

#FWmedia, la semaine dédiée à l’actu média. Retrouverez sur FrenchWeb tous les portraits, interviews, études… de ceux qui innovent dans ce secteur.

[/tab]

[/tabs]

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This