ActualitéRetail & eCommerce

Swipely boucle un second tour de table de 12 millions de dollars

La startup américaine Swipely, spécialisée dans l’analyse des données de paiement, effectue une levée de fonds de 12 millions de dollars.

La startup Swipely, spécialisée dans la gestion de programmes de fidélité liés aux cartes de paiement, vient de clôturer un second tour de table de 12 millions de dollars. Ce financement a été réalisé par les fonds Shasta Ventures, First Round Capital, Greylock Partners et Index Ventures.

C’est la première levée de fonds effectuée par Swipely depuis son pivot. En effet, la start-up était au départ une plateforme sociale centrée sur l’acte d’achat, permettant aux utilisateurs d’intégrer leurs cartes et comptes bancaires à leur profil.

Une première levée de fonds de 7,5 millions de dollars, réalisée en mai 2010, avait permis de lancer le projet. Puis, après des difficultés, la société s’est tournée vers l’analyse du comportement des consommateurs à partir des données de paiement, pour aider les commerçants à mieux cibler leurs offres.

Aujourd’hui, Angus Davis, CEO de Swipely, souhaite profiter de ce second tour de table pour développer de nouveaux outils de tracking et d’analyse des données.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Swipely boucle un second tour de table de 12 millions de dollars
Deezer mise sur les concerts virtuels avec un investissement dans la startup américaine Dreamstage
Le groupe français HR Path rachète l’Américain Whitaker-Taylor pour renouer avec la croissance
[DECODE Quantum] A la rencontre de Neil Abroug, coordinateur de la stratégie quantique nationale Française
Facebook: le conseil de surveillance maintient l’interdiction de Trump sur le réseau social
Recyclage: quel rôle pour l’intelligence artificielle?
Workplace: porté par la pandémie, le réseau pro de Facebook atteint les 7 millions d’abonnés payants