ActualitéRetail & eCommerce

Swipely boucle un second tour de table de 12 millions de dollars

La startup américaine Swipely, spécialisée dans l’analyse des données de paiement, effectue une levée de fonds de 12 millions de dollars.

La startup Swipely, spécialisée dans la gestion de programmes de fidélité liés aux cartes de paiement, vient de clôturer un second tour de table de 12 millions de dollars. Ce financement a été réalisé par les fonds Shasta Ventures, First Round Capital, Greylock Partners et Index Ventures.

C’est la première levée de fonds effectuée par Swipely depuis son pivot. En effet, la start-up était au départ une plateforme sociale centrée sur l’acte d’achat, permettant aux utilisateurs d’intégrer leurs cartes et comptes bancaires à leur profil.

Une première levée de fonds de 7,5 millions de dollars, réalisée en mai 2010, avait permis de lancer le projet. Puis, après des difficultés, la société s’est tournée vers l’analyse du comportement des consommateurs à partir des données de paiement, pour aider les commerçants à mieux cibler leurs offres.

Aujourd’hui, Angus Davis, CEO de Swipely, souhaite profiter de ce second tour de table pour développer de nouveaux outils de tracking et d’analyse des données.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Swipely boucle un second tour de table de 12 millions de dollars
google
Alphabet, la maison-mère de Google, lance une filiale dédiée aux logiciels pour la robotique
VTC: dans le viseur de Pékin, Didi Chuxing menacé d’une amende record, dépassant celle d’Alibaba
« Mon espace Santé »: le gouvernement va consacrer 1,4 milliard d’euros à la sécurité des données de santé
FoodTech: les débuts en Bourse de Zomato suscitent un fort appétit des investisseurs
RGPD: la Cnil condamne le groupe de protection sociale AG2R à une amende de 1,5 million d’euros
Données personnelles d’enfants: TikTok condamné à une amende de 750 000 euros aux Pays-Bas