ActualitéAsieChine

Tech hubs : l’Asie convainc de plus en plus les décideurs

Les trois « tech hubs » les plus prometteurs de demain devraient tous se trouver en Asie selon une étude KPMG réalisée auprès de 768 dirigeants d’entreprises technologiques dans le monde, des fonds de capital-risque et des investisseurs spécialisés. Shanghai, Tokyo et Beijing occupent le trio de tête, New York n’arrivant qu’à la quatrième position. Et dans le top 10, plus de la moitié des villes se situent en Asie puisque figurent également Séoul (6e), Bombay (7e) et Hong Kong (9e) et New Delhi (10e avec Boston et San Francisco).

« Depuis le lancement de cette enquête il y a trois ans, nous avons constaté la progression de plusieurs pays qui rejoignent l’écosystème de l’innovation technologique. La Chine, en particulier, continue d’investir pour rattraper la Silicon Valley. Les États-Unis, cependant, continue d’être considéré comme le centre mondial de l’innovation technologique et la Silicon Valley est encore l’épicentre de l’innovation technologique » explique Gary Matuszak, de KPMG Technology, Media & Telecommunications.

graphLa Chine monte dans les IPO

L’étude révèle toutefois que le pôle situé au Sud de la péninsule de San Francisco perd de sa superbe. Les décideurs interrogés sont en effet de plus en plus nombreux a estimer que le centre d’innovation technologique du monde devrait quitter la Silicon Valley pour un autre pays dans les quatre prochaines années. 47% des répondants estiment que cela est probable. Une moyenne qui fait fit des fortes disparités des réponses selon les zones géographiques puisque ce chiffre monte à 62% chez les seuls répondants d’Asie Pacifique, à 65% chez ceux situés en Chine et même 91% au Japon.

La semaine dernière, le baromètre Global Technology IPO Review Q3 2014 réalisé par PwC, soulignait la montée en puissance de la Chine dans les introductions en Bourse dans le secteur technologique. Au troisième trimestre, le pays a représenté plus de 50% du volume et 93% de la valeur des fonds levés lors des IPO dans le secteur des technologies. Ainsi, sur 18 opérations, 10 étaient relatives à des sociétés chinoises, dont la moitié ont été bouclées sur des marchés chinois (Hong Kong, Shanghai…).

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Tech hubs : l’Asie convainc de plus en plus les décideurs
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link