A la uneDecode BusinessEuropeTV

Techfugees, la start-up qui facilite l’intégration des réfugiés

A l’heure où la crise des réfugiés est devenue un casse-tête diplomatique et logistique en Europe, des initiatives citoyennes émergent pour accueillir les réfugiés. Parmi ces dernières, Techfugees a vu le jour en 2015 sous l’impulsion de Mike Butcher, rédacteur de TechCrunch Europe. A Londres, il organise un premier événement, composé d’un hackathon et d’une conférence, en octobre 2015 pour faire naître des solutions technologiques en réponse au problème des migrants.

De cet événement est né Techfugees, une organisation à but non-lucratif pour créer un espace de dialogue entre les entreprises technologiques et les réfugiés. Aujourd’hui dirigée par Joséphine Goube, la structure basée à Londres se déploie à travers le monde pour sensibiliser la communauté Tech au sort des réfugiés. «Il faut rendre la question des réfugiés visible. Une majorité du secteur technologique ne voit pas cette réalité augmenter», explique Joséphine Goube, à l’occasion du sommet des Napoléons qui s’est tenu à Arles cet été.

La dirigeante de Techfugees croit en effet au pouvoir de la technologie pour changer la donne, même si elle se refuse à croire qu’il s’agit de la seule clé pour résoudre cette équation devenue insoluble. «La technologie est un outil, ce n’est pas la solution. Nous avons les capacités technologiques de résoudre le problème mais il faut avant tout redéfinir une vision politique», précise Joséphine Goube. Les 25 et 26 octobre prochains, Station F, l’incubateur géant initié par Xavier Niel et dirigé par Roxanne Varza, accueillera le sommet Techfugees Global Summit.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Techfugees, la start-up qui facilite l’intégration des réfugiés
FinTech : les institutions financières européennes sont-elles prêtes à embrasser l’open banking ?
StopCovid: les raisons du feu vert de la Cnil
Doctolib installe son second site français à Nantes
Télécoms : Sewan continue de tisser sa toile en Europe avec le rachat de l’opérateur allemand 42one
Certideal lève 8 millions d’euros pour s’étendre sur le marché européen des smartphones reconditionnés
VTC: avalé par sa maison-mère allemande, Kapten devient Free Now
Copy link