AcquisitionActualitéTech

Télécom: Orange et Deutsche Telekom cèdent EE à British Telecom pour 16,7 milliards d’euros

Orange et Deutsche Telekom viennent d’annoncer avoir conclu un accord avec BT (British Telecom) en ce qui concerne la vente de leurs parts respectives dans Everything Everywhere (EE), un des principaux opérateurs télécoms britanniques.

« Les deux parties se sont entendues sur une valeur d’entreprise de 12,5 milliards de livres sterling (environ 16,7 milliards d’euros), conformément aux termes fixés lors de l’annonce des négociations exclusives. Ce montant correspond à 7,9 fois la valeur de l’EBITDA retraité d’EE en 2014. A l’issue de cette transaction et suite à l’émission de nouvelles actions de BT pour Orange et Deutsche Telekom, Orange recevra environ 3,4 milliards de livres sterling (environ 4,6 milliards d’euros) en numéraire et une participation de 4 % dans l’entité commune BT/EE » précise Orange dans un communiqué.

Ce montage devra cependant est soumis à l’accord des actionnaires et des autorités régulatrices qui devrait survenir d’ici à mars 2016.  « Pour Orange, cette opération permettra de renforcer notre bilan et de nous ouvrir ainsi de nouvelles marges de manœuvre sur nos marchés. En conservant une participation significative dans BT, nous allons également bénéficier des synergies de cette opération qui verra la création du premier opérateur convergent fixe-mobile au Royaume-Uni » déclare Stéphane Richard, PDG d’Orange.

Né en 2010 du regroupement du regroupement d’Orange UK et T-Mobile UK, EE a généré un chiffre d’affaires de 6,3 milliards de livres (8,4 milliards d’euros) en 2014, pour 30 millions de clients, 13 000 employés et 580 boutiques.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
Télécom: Orange et Deutsche Telekom cèdent EE à British Telecom pour 16,7 milliards d’euros
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies