AcquisitionActualitéHealthcare

Quantified-self: Under Armour acquiert deux applications, MyFitnessPal et Endomondo

Opération de concentration dans le domaine du «quantified-self»: Under Armour, acteur américain de la performance et de l’innovation sportive met 560 millions de dollars sur la table pour l’acquisition de MyFitnessPal – application de comptabilisation des calories- et Endomondo, une application de coaching de running. Objectif: créer un grand réseau mondial des usagers de la santé connectée, de la fitness et du running en intégrant ces deux nouvelles fonctionnalité à sa plate-forme de remise en forme.

Le plus gros de la dépense concerne MyFitnessPal, pour laquelle Under Armour a déboursé 475 millions de dollars. Edomondo, basée au Danemark, lui a coûté 85 millions de dollars. La première revendique 80 millions d’utilisateurs, la seconde 20 millions. Ce qui étend la communauté d’Under Armour à 120 millions d’utilisateurs.

« En tant que filiale en propriété exclusive d’Under Armour, Endomondo poursuivra ses opérations depuis son siège social situé à Copenhague, au Danemark.Apple-converted-space »>  Après la clôture prévue de l’acquisition au premier trimestre de 2015, MyFitnessPal continuera d’opérer à partir de son siège à San Francisco » a précisé l’américain le 4 février. Under Armour commercialise aussi des chaussures, des vêtements et des accessoires de sport haut de gamme. Elle a dégagé 1,2 milliards de dollars de chiffre d’affaires entre septembre 2013 et septembre 2014 et rivalise avec des géants comme Nike et Adidas mais reste très peu connue en Europe.

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Quantified-self: Under Armour acquiert deux applications, MyFitnessPal et Endomondo
E-commerce, cryptomonnaies, livraison… : Pékin serre la vis à des secteurs en plein essor
« Métaverse », l’univers parallèle qui fait rêver les géants de la Tech
Akka Technologies
Adecco rachète le Français Akka Technologies, valorisé à 2 milliards d’euros, pour créer un géant du numérique
spotify
Résultats trimestriels: Spotify réduit ses pertes et grimpe à 165 millions d’utilisateurs payants
google
Alphabet (Google) dépasse les attentes du marché avec un bénéfice net de 18,5 milliards de dollars
Tiré par les ventes d’iPhones, Apple a presque doublé son bénéfice net trimestriel