Actualité

Téléconsultation: les chiffres ont doublé depuis le reconfinement

AFP

En hausse depuis la rentrée, le nombre hebdomadaire de téléconsultations a doublé en novembre, après l’entrée en vigueur du second confinement, à environ un demi-million d’actes par semaine, selon des chiffres transmis mercredi par l’Assurance maladie à l’AFP.

Un rythme élevé

La tendance suit de près la reprise épidémique: tombées à 150 000 par semaine fin août, les téléconsultations étaient remontées à 250 000 fin septembre et ont continué de progresser doucement jusqu’à l’annonce du reconfinement et un bond à 331 000 la dernière semaine d’octobre. La cadence s’est aussitôt emballée à 500 000 la première semaine de novembre, puis stabilisée à 483 000 la deuxième, 528 000 la troisième et 476 000 à la fin du mois.

Un rythme élevé, mais encore moitié moindre que le million d’actes hebdomadaires facturés en avril et début mai, lorsque le confinement avait provoqué un décollage fulgurant de cette nouvelle pratique. Plus de 17 millions de téléconsultations ont ainsi été facturées à la Sécu depuis la mi-mars. Remboursée depuis septembre 2018, cette pratique était restée confidentielle pendant 18 mois, avec seulement 10 000 actes par semaine, avant l’irruption du coronavirus. Le gouvernement avait alors décidé d’en faciliter le recours en décrétant son remboursement à 100% par l’Assurance maladie, prolongé depuis jusqu’à fin 2022.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Téléconsultation: les chiffres ont doublé depuis le reconfinement
Startups: Station F lance un programme pour les grands débutants en entrepreneuriat
Droits voisins: Facebook va rémunérer une partie de la presse française
PayPal
PayPal envisage de racheter Pinterest, l’action s’envole
[Appel à candidatures] Start Innovation Business Awards CIC : appel à projets jusqu’au 31 octobre
Atos: après une véritable série noire, le géant informatique français change de patron
E-santé: DentalMonitoring, nouvelle licorne française après une levée de 150 millions de dollars