ActualitéMarketing & CommunicationTech

Telefónica : quand un opérateur utilise les données de ses clients pour ouvrir une plateforme publicitaire

L’opérateur espagnol s’associe lance Axonix, une plateforme d’ad exchange

L’opérateur téléphonique espagnol Telefónica et GSO Capital Partners – une filiale du fonds Blackstone – lancent Axonix, une plateforme de publicité programmatique (real-time bidding, ndlr) basée à Londres qui fonctionnera sous la technologie de MobClix, une solution récemment acquise. Pour l’instant, trois continents seront régions seront à l’essai : les Etats-Unis, l’Europe et l’Amérique latine.

Concrètement, la firme espagnole souhaite accroître et diversifier ses revenus en proposant aux annonceurs de mieux cibler leurs annonces sur mobile grâce aux données émises par ses plus de 300 millions de clients clients (âge, localisation…). Selon une étude réalisée par ZenithOptimedia, une filiale de Publicis, le mobile a en effet représenté 13% des dépenses publicitaires totales sur Internet en 2013, un chiffre qui devrait monter à 28% en 2016, soit 45 milliards de dollars. Un marché que ne souhaite pas laisser passer l’opérateur.

« Axonix est créé spécifiquement pour l’industrie de la publicité mobile […] pour offrir une destination centrale d’inventaires publicitaires enrichis par un opérateur. Nous sommes fiers d’être la première entreprise de télécommunication dans le monde à posséder et à alimenter une plate-forme d’échange de publicité mobile » explique Stephen Shurrock, directeur des services et de l’innovation numérique à Telefónica. « Notre priorité immédiate est de grandir d’échelle rapidement en attirant les meilleurs talents de l’industrie, dans le coeur de Londres, et en nous associant avec de grandes marques, des agences, des réseaux et des éditeurs pour réaliser de la publicité mobile très ciblée, pertinente et percutante » ajoute-t-il.

Bouton retour en haut de la page
Telefónica : quand un opérateur utilise les données de ses clients pour ouvrir une plateforme publicitaire
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
[Build Up] Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé