A la uneLes levées de fondsParisStartupStartup Channel

Textmaster, la place de marché de la traduction, vise les 10 millions de chiffres d’affaires en 2016

Qu’il s’agisse de brand content, de SEO ou de documents internes, les besoins en contenus sont importants pour les entreprises, et dans toutes les langues. C’est sur ce marché que se positionne Textmaster, une agence de traduction en ligne. Fonctionnant comme une place de marché en ligne, elle met en relation les clients demandeurs de contenus, avec des rédacteurs prêts à effectuer des travaux de rédaction, de traduction, de correction, ou de production de contenus de marque. «La force de Textmaster est d’agréger un des plus grands réseaux de traducteurs (…). Nous en avons qualifié 20 000 aujourd’hui. Ils sont capables de travailler dans 40 langues et 40 domaines d’expertises», explique à Frenchweb Thibault Lougnon, le PDG.

Côté modèle économique, Textmaster commercialise trois offres qui, selon les caractéristiques, varient de 0,03 à 0,12 euro le mot, selon les niveaux de complexité des contenus. Il est également possible d’ajouter des options supplémentaires, notamment pour obtenir un contrôle qualité renforcé ou pour une commande prioritaire. Aujourd’hui, l’entreprise réalise 70% de son chiffre d’affaires sur la seule activité de traduction, et 20% avec la rédaction.

En 2012, l’entreprise avait bouclé un premier tour de table de 1,6 million d’euros. Pour accélérer, la start-up vient de lever 4 millions d’euros supplémentaires auprès de Serena Capital (3 millions) et d’Alven Capital (1 million). Avec ce nouvel investissement, Textmaster souhaite se renforcer en Europe, principalement l’Allemagne et le Royaume-Uni. «Avec la France, cela nous permet de couvrir un tiers du marché mondial». La société, qui vise les 10 millions d’euros de chiffre d’affaires l’année prochaine, ambitionne d’atteindre les 100 millions d’euros d’ici à cinq ans. Plus de détails avec Thibault Lougnon, PDG de Textmaster.

[tabs]

[tab title= »Textmaster: les données clés »]

PDG : Thibault Lougnon

Création : 2011

Marché : traduction en ligne

Financements : 5,6 millions d’euros levés (juin 2015)

[/tab]

[/tabs]

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This