AcquisitionActualitéAmérique du nordEuropeTech

Thales se renforce dans la cybersécurité et rachète l’Américain Vormetric pour 400 millions de dollars

Thales a annoncé être parvenu à un accord en vue de l’acquisition de l’entreprise américaine Vormetric, spécialisée dans la sécurisation des données, pour 400 millions de dollars (environ 351 millions d’euros). L’opération devrait être bouclée dans le courant du premier trimestre 2016.

75 millions de dollars de chiffre d’affaires prévu

Crédit: Vormetric.
Crédit: Vormetric.

Basée à San Jose, en Californie, Vormetric développe des solutions de sécurisation des données, notamment en matière de cloud et de Big data. La société commercialise par exemple des offres de chiffrement ou même de gestion des accès. Elle accompagne ses clients dans «la protection de leurs données sensibles à la fois contre les menaces internes et externes». L’entreprise, qui compte environ 200 employés, revendique plus de 1 500 clients dans son portefeuille, et prévoit de réaliser 75 millions de dollars de chiffre d’affaires pour l’exercice en cours.

« L’acquisition de Vormetric est une formidable opportunité d’accélérer la croissance de nos activités de cybersécurité. La combinaison des capacités de protection des systèmes informatiques critiques de Thales et du savoir-faire de Vormetric en matière de protection des données permettra la création d’un leader mondial sur le marché de la sécurisation des données, grâce à une offre complète pour protéger les entreprises contre les cybermenaces», déclare Patrice Caine, PDG de Thales.

Gemalto a racheté SafeNet en janvier

Les activités de Vormetric viendront en effet compléter celles de Thales e-Security, déjà spécialisée dans la cryptographie. La structure, qui compte plus de 500 employés, propose des solutions pour la gestion des identités, le paiement sécurisé ou encore la signature électronique.

Ce n’est pas la première fois qu’un groupe français réalise une telle opération dans le secteur. En janvier, le groupe Français Gemalto avait de son côté acquis la société américaine SafeNet, spécialiste de la protection des données, pour 890 millions de dollars.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Thales se renforce dans la cybersécurité et rachète l’Américain Vormetric pour 400 millions de dollars
Google va répercuter la taxe Gafa sur les tarifs de ses publicités en France et en Espagne
Covid-19: comment la crise a boosté les applications pour rester en contact avec les seniors
Ciblage publicitaire: pourquoi le projet de Google inquiète les éditeurs européens?
WhatsApp
En Afrique du Sud, les nouvelles règles d’utilisation de WhatsApp ne passent pas
Voiture autonome: Honda lance le premier véhicule au monde doté d’un système de niveau 3
Fabernovel s’étend en Chine avec une nouvelle acquisition